Les 1000 premiers jours de l’enfant : tout savoir sur cette période cruciale – Actuel Nouvelle-Calédonie

Les 1000 premiers jours de l’enfant : tout savoir sur cette période cruciale

15 0

Dès les premiers mois de la grossesse et jusqu’au 2 ans de l’enfant, l’environnement dans lequel il se développe aurait une importance majeure sur son état de santé futur. Aussi bien sur le plan psychique que mental.

Les 1000 premiers jours de l’enfant : qu’est-ce que c’est ?

Devenue un enjeu de santé publique, la prévention autour des 1000 premiers jours de l’enfant est cruciale. Les études épidémiologiques ont prouvé les conséquences d’un environnement négatif pour l’enfant. Des maladies telles que le diabète, l’hypertension, l’obésité, des troubles du comportement ainsi que certains cancers, sont plus susceptibles d’apparaître chez des enfants confrontés à des facteurs de stress, à une malnutrition ou encore à de la violence.

Selon Sandrine Camuzeaux, sage-femme coordinatrice du réseau périnatal et directrice de la Maison du Réseau en Nouvelle-Calédonie, la période des premiers jours est sensible pour le développement et la sécurisation de l’enfant : “Une dysfonction nutritionnelle, environnementale ou toxique, impactera la santé future de l’enfant”, affirme-t-elle. “La consommation toxique peut amener à des troubles de développement de l’enfant, voir même un Q.I plus faible et une activité sociale plus réduite.”

Avant d’ajouter : “Moins il y aura de violences, de stress, de problèmes nutritionnels, mieux ce sera. Et ce, même dans le ventre de la maman. On pense souvent que le bébé dans le ventre est protégé, c’est une fausse idée. Tout ce que vous mangez, tout ce que vous vivez et ressentez, l’enfant l’absorbe.”

L’importance de la communication et de la stimulation

Durant cette période charnière, le cerveau de l’enfant est en plein développement. Il est donc important de le stimuler afin de permettre son bon développement cognitif et affectif. Sandrine Camuzeaux, alerte sur ce point : “Communiquer avec son enfant est primordial, même durant la grossesse. Lui parler, lui expliquer ce que l’on fait et adopter un discours non-violent, assure le développement de son cerveau et de son bien-être sur le long terme. (…) Plus il sera stimulé, mieux il développera ses capacités motrices ainsi que sa mémoire émotionnelle, sensorielle et olfactive.”

Elle ajoute : “Un enfant qui est atteint d’une malformation ou de trisomie 21, doit également avoir toute l’attention et l’affection dont il a besoin pour se développer.”

La nutrition : une étape primordiale

Lors des premiers mois de grossesse, il est important pour la future maman de prendre soin de son alimentation. Tout d’abord pour sa santé, mais aussi pour celle de son enfant. La nutrition est un élément clé dans la période des 1000 premiers jours.

“Une consommation excessive de sucre pendant la grossesse par exemple, peut impacter le fœtus. L’enfant aura ensuite plus de chance dans sa vie de développer du diabète”, explique Sandrine Camuzeaux.

Pendant les premiers mois de l’enfant, l’allaitement est recommandé. La maman doit maintenir une alimentation variée et équilibrée. L’enfant doit être suivi très régulièrement par les professionnels de santé.

Lors de la croissance de l’enfant, il est important de lui offrir une diversification alimentaire. Les jeunes parents doivent introduire des aliments solides à partir des 4/6 mois de l’enfant. Ainsi que du gluten dès les 4/7 mois. Il est aussi conseillé de maintenir l’apport nécessaire et suffisant en lait infantile.

Enfin, les parents doivent offrir à leur enfant un apport lacté suffisant pour sa croissance jusqu’à l’âge de 3 ans. Il faut aussi lui apprendre les bonnes habitudes alimentaires et l’encourager à se dépenser dès son plus jeune âge.

Comment agir pour faire évoluer les comportements ?

Pour renforcer les bonnes pratiques autour de la parentalité, il est recommandé de continuer la prévention autour du sujet.

En Nouvelle-Calédonie, le plan de santé Do Kamo, publié en 2018, défend l’importance de la prévention autour des premiers jours de l’enfant. Le gouvernement actuel en fait l’une de ses priorités. Il est en train d’établir une stratégie de suivi et d’accompagnement sur le sujet.

En attendant, le centre d’hébergement de Nouvelle-Calédonie ainsi que la Maison du Réseau, qui ont travaillé durant deux ans sur la question des 1000 premiers jours, organisent régulièrement des journées de santé communautaires sur l’ensemble du Territoire et les îles Loyautés.

Pour plus d’informations contactez :

La Maison du Réseau – Réseau Périnatal – Naître en Nouvelle-Calédonie au 28.41.04

Par Ava Skoupsky

Sur le même thème

Continuez votre lecture

MINI JOHN COOPER WORKS

Publié par - 10 août 2018 0
    Une bombe sacrément lookée Style plus moderne, personnalisation renforcée, moteur le plus puissant de sa série, design sportif…

MOTEUR POLYVALENT F115B

Publié par - 8 octobre 2018 0
  Nouveau propulseur chez Yamaha Avec le moteur polyvalent F115B, Yamaha répond à un double challenge : optimiser les performances…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *