Comment prévenir et soulager les troubles digestifs de bébé ? – Actuel Nouvelle-Calédonie Magnum

Comment prévenir et soulager les troubles digestifs de bébé ?

Bébé a des petits troubles digestifs ? Pas d’inquiétude, ils sont généralement bénins ! Apprenez à les identifier et à les comprendre pour mieux les prévenir et les soulager. Dès la naissance, le système digestif de votre bébé est fragile et immature. Cela peut occasionner quelques troubles digestifs mineurs qui peuvent vous préoccuper : coliques, constipation, reflux… Rassurez-vous, ces inconforts sont fréquents et passagers. Voici quelques conseils et astuces !

 

ÉVITER LES PLEURS DE BÉBÉ

 

Le prendre dans les bras…

Durant ses premiers mois de vie, votre enfant a plus que jamais besoin de votre contact pour être rassuré. Un simple câlin peut alors venir à bout de ses larmes… N’hésitez pas à le prendre dans vos bras dès que bébé réclame.

Le nourrir

Comment savoir si bébé a faim ? Voici quelques signes qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille : bébé fait des mouvements de succion,

  • Il fait des bruits de tétée (claque ses lèvres),
  • Il cherche à téter,
  • Il tourne sa tête vers votre poitrine lorsqu’il est dans vos bras,
  • Il suce ses doigts ou ses mains,
  • Il s’agite…

N’attendez pas que votre bébé pleure pour le nourrir. Les pleurs sont des signes tardifs de faim ! Demandez conseil à votre professionnel de santé pour adapter au mieux la fréquence des tétées, des prises alimentaires. Rassurez-vous, une fois son petit ventre rempli, il devrait rapidement s’apaiser !

Le changer

Une couche sale peut être la cause des pleurs de votre enfant. Pour éviter tout inconfort, veillez à régulièrement le changer. Une tenue trop « épaisse », ou, au contraire, trop « légère » peut également y participer. Pensez à adapter ses vêtements en fonction de la température pour qu’il n’ait ni trop chaud, ni trop froid.

Le coucher

Comment savoir si bébé a sommeil ? Voici les signes qui ne trompent pas :

  • Bébé se frotte les yeux,
  • Bébé a un comportement inhabituel : il est très actif ou au contraire il est très calme,
  • Bébé suce son pouce,
  • Il baille,
  • Il cherche vos bras, pose sa tête contre votre poitrine,
  • Il pleure.

Tous ces signes vous indiquent que bébé est fatigué et qu’il est temps pour lui d’aller au dodo.

 

 

QUE FAIRE EN CAS DE SUSPICION D’ALLERGIE ALIMENTAIRE

S’il vous semble que votre bébé présente une allergie alimentaire, des conseils de prise en charge vont vous être recommandés par votre pédiatre. L’allergie alimentaire la plus fréquente chez le nourrisson est l’allergie aux protéines de lait de vache. Vous pouvez également consulter le site internet : allergie-lait.fr pour avoir de plus amples informations.

 

COMMENT SOULAGER LA DIARRHÉE DE BÉBÉ

La diarrhée du nourrisson ne doit jamais être prise à la légère. Elle se définit par une modification de la consistance des selles.

Alimentation et Hydratation

Si bébé est allaité, maintenez votre allaitement. Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson durant les premiers mois de vie : il couvre l’ensemble de ses besoins et assure son bien-être digestif. Associée à votre allaitement, une réhydratation avec un soluté de réhydratation oral (SRO) est recommandée durant tout l’épisode diarrhéique. Le SRO sera donné entre les tétées, pas besoin d’arrêter l’allaitement !

Après 6 mois, si votre bébé est nourri avec un lait infantile, donner en priorité le SRO. Après 4h de SRO seul, redonner à bébé son lait habituel (avec le SRO entre les biberons). Ce geste simple permet de réduire la durée des diarrhées ! Que votre bébé soit allaité ou non, si son alimentation est diversifiée, vous pourrez lui redonner son alimentation habituelle après quelques heures de SRO… Respectez l’appétit de votre enfant ! Évitez les aliments riches en fibres et privilégiez les féculents…

Il peut arriver que la diarrhée de bébé soit liée au dosage des biberons, bien respecter les consignes de préparation : toujours 1 mesurette de lait pour 30mL d’eau. Ne jamais utiliser la mesurette d’une autre boîte de lait. Si la diarrhée se prolonge, un lait infantile sans lactose peut être conseillé par votre professionnel de santé.

Une surveillance jusqu’à la fin de la diarrhée

Tout au long de l’épisode diarrhéique, surveiller l’évolution de votre bébé : ne pas hésiter à prendre sa température, noter le nombre et la consistance des selles / le nombre de tétées ou de biberons, ou encore noter le comportement de votre bébé.

Si la situation ne s’améliore pas, ou si le comportement de votre enfant vous semble inhabituel (vomissements, refus de boire ou de s’alimenter, fièvre, fatigue, nombre de selles augmenté, traces de sang…), retournez consulter votre pédiatre !

 

COMMENT LIMITER LES RÉGURGITATIONS DE BÉBÉ

Par de simples gestes à adopter au quotidien, il est possible de limiter les régurgitations de bébé.

L’allaitement maternel

L’aliment de choix du nourrisson, même en cas de régurgitations ! Si bébé est allaité, maintenez l’allaitement.

Le lait infantile après 6 mois

Après 6 mois, si votre bébé est nourri avec un lait infantile, veillez à la bonne préparation des biberons : toujours 1 mesurette de lait pour 30mL d’eau. Ne jamais utiliser la mesurette d’une autre boîte de lait. Ne pas de suralimenter votre enfant.

Si nécessaire, corriger la fréquence et le volume de lait : « Plus souvent en plus petites quantités ». Ne pas donner de jus végétaux interdits aux enfants de moins de 3 ans.

Des vêtements adaptés

Privilégiez des vêtements qui ne serrent pas votre enfant au niveau du ventre, cela augmente son inconfort et accentuent les régurgitations.

 

 

CONSEILS ET ASTUCES POUR SOULAGER LES COLIQUES DE BÉBÉ

 

Lorsque bébé est en proie aux larmes, rien ne semble pouvoir l’apaiser. Calmez les coliques de bébé grâce à des gestes simples.

Comme nous l’avons déjà dit, si bébé est allaité, ne changez pas vos pratiques ! Ce moment privilégié apaise les coliques de bébé !

Les massages et les balades

Pour soulager les coliques de votre bébé, optez pour un massage du ventre pour le détendre : avec deux doigts effectuez de petits cercles croissants, dans le sens des aiguilles d’une montre, sur le petit ventre tendu de votre bébé. (Site mpedia.fr). Et puis, rien de telles que des balades en porte-bébé, en poussette ou encore en voiture pour apaiser votre tout-petit.

 

COMMENT AIDER BÉBÉ À ÉVACUER LES SELLES

Pour faciliter l’évacuation des selles de votre enfant, des solutions à la portée de tous existent. Encore une fois, si bébé est allaité, maintenez l’allaitement !

Une hydratation optimale : Veillez à régulièrement l’hydrater, entre les repas, en lui proposant une eau faiblement minéralisée (minéralisation <1000mg/L). En effet, une eau trop minéralisée n’est pas recommandée chez les nourrissons.

Des mouvements adaptés : Si la constipation de bébé lui cause des difficultés à émettre ses selles, vous pouvez l’aider : essayez de remonter, puis de déplier doucement ses jambes contre son ventre. Un rituel qui peut aider à la diminution des crampes intestinale, des gaz et ballonnements, et à sa détente ! (Site mpedia.fr)

Des massages ciblés : N’hésitez pas à pratiquer de doux massages en cercle, dans le sens des aiguilles d’une montre, sur le ventre de bébé.

Oubliez le thermomètre : Évitez le thermomètre qui risque de créer des lésions (de l’anus) avec émission d’un peu de sang et d’être douloureux en cas de fissure (site mpedia.fr).

 

Touchant 15% des enfants de moins de 1 an, la constipation ne doit pas devenir pour vous une source de stress. Si les symptômes persistent ou si vous constatez des signes d’alarme, un pédiatre pourra vous aiguiller et, si besoin, prescrire un traitement médicamenteux.

 

 

>> Source : www.laboratoire-gallia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *