Les accessoires et dernières innovations anti-requins – Actuel Nouvelle-Calédonie

Les accessoires et dernières innovations anti-requins

12 0

Plus les semaines passent, et de moins en moins de monde se baigne sur les plages de Nouméa. Exit les baignades très tôt le matin et tard le soir, les Calédoniens changent leurs habitudes et sont plus prudents. Afin de se prémunir des attaques de requins en Nouvelle-Calédonie, la Province Sud ainsi que la Mairie de Nouméa envisagent l’installation de filets anti-requins. En attendant, l’utilisation d’accessoires à impulsions électriques est envisagée. On fait le point sur les dernières innovations anti-requins.

Les dispositifs magnétiques

La technologie Shark Shield serait une solution efficace pour éloigner les requins. En effet, les squales sont dotés de récepteurs sensoriels sur leur museau qui leur permettent de détecter les champs magnétiques. La technologie Shark Shield envoie donc des champs électromagnétiques qui sont censés éloigner et perturber le requin.

Cette innovation se décline sur plusieurs accessoires comme des boîtiers à placer sur sa planche de surf, de kite ou de voile ou encore sur des bracelets à porter au poignet ou à la cheville. Seul bémol : ces technologies ont un coût assez élevé. Il faut compter entre 60 000 francs et 80 000 francs pour un appareil de ce type.

Toutefois, l’entreprise Marine Corail propose une alternative, plus économique : un bracelet Shark Banz vendu à 11 900 francs basé sous le même principe des impulsions électromagnétiques. Actuellement en rupture de stock chez Marine Corail, ces dispositifs devraient être à nouveau en magasins d’ici quelques semaines. “Il faudra attendre quelques jours pour les Shark Banz et le mois d’août pour les Shark Shield”, précise l’enseigne.

Que valent les combinaisons anti-requins ?

Depuis plusieurs années, les spécialistes présentent les combinaisons anti-requins comme un moyen efficace de les éloigner. Ces combinaisons légères ont été créées en se basant sur des motifs adaptés à la vision du requin. Comme le précise le site The Rider Post, “les rayures noires et blanches sont pour les squales le symbole des animaux et prédateurs venimeux. En général, ils les fuient naturellement dès que leurs rayures apparaissent.”

Ces rayures sont donc synonymes pour les requins de la présence de proies qu’il ne faut ni manger, ni attaquer. Pour l’instant, ces combinaisons n’ont été testées que sur les requins tigre. Affaire à suivre donc.

Le sonar qui détecte les requins proches du littoral

Le système Clever Buoy est également envisagé. Toutefois, il ne sert qu’à détecter l’apparition de requins proches des côtes. Il se place dans l’eau en profondeur, près du littoral. Grâce à une technologie de sonar, celui-ci permet d’identifier l’approche rapide de squales.

 

Pour l’instant, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie étudie toutes les possibilités afin de protéger au plus vite la population des attaques de requins.

Continuez votre lecture

UN FESTIVAL MAGIQUE

Publié par - 17 août 2018 0
SPECTACLE Du 21 au 23 septembre L’unique festival de magie du Caillou promet une 3e édition à couper le souffle,…

FÊTE DU MIEL ET DU SANTAL

Publié par - 2 août 2019 0
FESTIVAL DU 30 AOÛT AU 1er SEPTEMBRE Près d’Éaso, dans le district du Wetr deux magnifiques ressources naturelles seront mises…

MESSMER RÉITÈRE

Publié par - 8 octobre 2018 0
SPECTACLE Les 12 et 13 octobre En matière d’hypnose et de magnétisme, c’est « LA » référence ultime à travers…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *