BONITO – Actuel Nouvelle-Calédonie

BONITO

Petit éden de la jungle brésilienne

Tout le monde connaît le pain de Sucre, Copacabana et la statue du Christ-Rédempteur. Mais le pays du « futbol » compte bien d’autres trésors. Parmi eux : Bonito, capitale de l’écotourisme, ceinte de forêts tropicales et de rivières aux eaux cristallines. Magnifico !
Par Coralie Cochin

 

Nature et aventure

Bonito (« très beau » en portugais) mérite bien son nom. Située à 300 km de Campo Grande, cette petite ville est un excellent point de chute pour rayonner dans cette région verdoyante du Sud-Ouest du Brésil. Prévoyez d’y passer quelques jours si vous êtes un amoureux de nature et d’aventure. Ses environs sublimes sont proprices à l’exploration de grottes mystérieuses, à la découverte de parcs naturels et au snorkelling dans les eaux limpides de rivières gorgées de poissons d’eau douce. Prévoyez tout de même un budget conséquent. La région de Bonito est aussi belle que chère. Sans doute le prix à payer pour voyager dans le bastion de l’écotourisme, où le nombre de visiteurs est limité chaque jour…

Des eaux translucides

Le snorkelling, en Calédonie, ça nous connaît. Mais le « palme et tuba » en rivière un peu moins. Contrairement aux apparences, cette expérience est inoubliable. Depuis la source de la rivière, vous descendrez le cours d’eau parmi des dizaines d’espèces de poissons qui peuplent ces eaux critallines. Transparantes par plus de 40 mètres de fond, les rivières de Bonito doivent cette particularité à une forte concentration en carbonates qui cristalise les impuretés rapidement en roche sédimentaire. Au fil de cette plongée en eau douce, vous découvrirez des fonds colorés et variés, du bleu au marron, en passant par le vert et le rouge.

Amateurs de randonnées

La faune aquatique n’est pas la seule à émerveiller les voyageurs. Les singes sont nombreux dans les forêts tropicales qui entourent Bonito. On y trouve également une multitude d’oiseaux migrateurs -hérons, cormorans ou martins pêcheurs- mais également des aras, toucans et des aigles majestueux. Sans oublier de nombreuses variétés de reptiles. Un petit paradis tropical pour les amoureux de la faune et les amateurs de randonnée. Des treks sont organisés tous les jours avec, sur le parcours, des ponts en bois d’où vous pourrez observer des caïmans et de grands rongeurs. Dans le parc des cachoieras (le parc des cascades), des marches en pleine nature de 3 à 5 heures vous mèneront tout droit vers la fraicheur de magnifiques chutes d’eau translucides et de piscines naturelles. Difficile d’en trouver autant en un même lieu. A pied ou à cheval, perdez-vous dans cette jungle fascinante. Si vous êtes avides de sensations, testez également la descente en rappel de la Boca da Onça : 90 mètres de chute au bout desquels il est possible de découvrir des grottes et de pratiquer la plongée.

Des grottes fabuleuses

Vitrine sublime de la région, la gruta do lagon azul (la grotte du lagon bleu) est à Bonito ce que la Tour Eiffel est à Paris ! Une succession de marches mènent au coeur de la grotte où se trouve un magnifique lac bleu turquoise et profond. Attention, il est possible de prendre des photos mais pas de s’y baigner.
D’autres merveilles spéléologiques valent le détour. Accessible depuis quelques années, la grotte San Mateus mérite elle aussi une visite. D’autant qu’elle se trouve à 3 km seulement de Bonito. Il est donc tout à fait possible de s’y rendre à pied ou à vélo. Le début de la visite commence par la découverte d’un musée avant de se poursuivre dans l’antre de cette grotte, le tout accompagné d’un guide. De majestueuses stalagtites et stalagmites ornent ces lieux mystérieux.

 

Bon à savoir

Budget

Il vous sera difficile d’explorer la région sans passer par une agence. Pour économiser un peu sur le budget transports, il est possible de louer une voiture à plusieurs. Le stop est autorisé mais peut s’avérer très long car peu de voitures circulent dans le coin. Pour les activités, comptez environ 20 euros la visite des grottes et entre 50 et 100 euros pour les autres attractions.

Cuisine

Le jacare (caïman) et le sucuri (un poisson local) sont les spécialités du coin. Pourquoi ne pas y goûter en pastel : un beignet frit et fourré à l’ingrédient de votre choix avec du cream cheese en guise de complément. Veggie, s’abtenir !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *