Les Bébés Kangourou : Un soutien précieux pour les parents de bébés prématurés en Nouvelle-Calédonie – Actuel Nouvelle-Calédonie

Les Bébés Kangourou : Un soutien précieux pour les parents de bébés prématurés en Nouvelle-Calédonie

5032 0
La naissance d’un enfant est un moment unique et souvent magique. Mais pour les parents de bébés prématurés, cette expérience peut être teintée d’inquiétude et de stress. En Nouvelle-Calédonie, comme dans le reste du monde, la prématurité est une réalité qui touche chaque année de nombreuses familles. Heureusement, des associations comme Les Bébés Kangourou existent pour apporter un soutien précieux à ces parents.

Qu’est-ce que la prématurité ?

Un bébé est considéré comme prématuré s’il naît avant 37 semaines d’aménorrhée (SA), soit avant le terme normal de la grossesse. La prématurité est un problème de santé publique majeur, touchant environ 10% des naissances dans le monde. En Nouvelle-Calédonie, ce chiffre est d’environ 7%. Chaque année sur le territoire, plus de 300 bébés naissent à moins de 37 semaines de grossesse. Environ 60 d’entre eux sont de grands prématurés, c’est-à-dire qu’ils naissent à moins de 32 semaines de grossesse. Ces grands prématurés représentent 1,5 % des naissances selon la maternité du CHT. La prématurité est la première cause de décès chez les enfants de moins de 5 ans et peut entraîner de graves complications de santé à long terme. Parmi les facteurs de risque, on peut citer notamment :

 

  • Les facteurs maternels: infections, maladies chroniques, hypertension artérielle, diabète, grossesse multiple, etc.
  • Les facteurs fœtaux: anomalies chromosomiques, malformations congénitales, etc.
  • Les facteurs environnementaux: exposition à la fumée de cigarette, à l’alcool ou à la drogue, stress, etc.

 

Les bébés prématurés sont plus exposés à de nombreux risques de santé comme des problèmes respiratoires, des problèmes digestifs, des retards de croissance et de développement.

L’association Les Bébés Kangourou en Nouvelle-Calédonie

Créée en 2017, l’association Les Bébés Kangourou est à l’initiative de 3 mamans de bébés nés prématurément en Nouvelle-Calédonie. Une initiative qui a séduit le service de néonatalogie du CHT qui s’est ensuite davantage impliqué. La prématurité est une expérience difficile pour les familles. Les bébés prématurés ont besoin de soins spécialisés dans une unité de néonatalogie pour stabiliser les fonctions vitales, favoriser la croissance et le développement, prévenir et traiter les complications.  Au-delà de cette épreuve, ils doivent également faire face à de nombreux défis quotidiens comme l’organisation des soins à leur bébé et la gestion des longues hospitalisations. Soucieuses de soutenir les parents dont les bébés sont hospitalisés en néonatalogie, l’association propose un large éventail de services, dont :

 

  • Un soutien psychologique : Les parents de bébés prématurés vivent des émotions difficiles entre angoisse, culpabilité et tristesse. L’association propose des groupes de parole, des entretiens individuels et des ateliers d’écoute pour les aider à gérer ces émotions et à trouver du soutien.
  • Un accompagnement médical: L’association met à disposition des parents des informations sur la prématurité et les soins aux bébés prématurés. Elle organise également des rencontres avec l’équipe médicale pour répondre aux questions des parents et les aider à mieux comprendre les besoins de leur enfant.
  • Des ateliers d’information: régulièrement, des ateliers sur des thèmes tels que le massage pour bébés, l’allaitement maternel et le développement du jeune enfant sont organisés en plus des séances de PBA ou de sophrologie.
  • Des groupes de parole: Les groupes de parole permettent aux parents de partager leurs expériences et de se sentir moins isolés.

La câlinothérapie, le dernier-né de l’association « les bébés Kangourou »

L’hospitalisation d’un bébé en néonatalogie peut durer plusieurs mois. C’est en réponse à cette longue hospitalisation et au besoin de contact des nouveau-nés prématurés que l’association propose désormais la câlinothérapie comme nouvelle approche de soutien aux familles en Nouvelle-Calédonie. Depuis 2022, l’association travaille sur le projet inspiré des pays anglo-saxons et des bénéfices qu’apporte la technique. Un projet qui a nécessité le recrutement de bénévoles sous certaines conditions, qui seront formés en juin 2024.

Qu’est-ce que la câlinothérapie ?

La câlinothérapie, ou thérapie par le câlin, est une méthode de bien-être qui utilise le toucher doux et bienveillant pour apaiser et détendre. Cette pratique, encore peu connue en Nouvelle-Calédonie, s’avère particulièrement prometteuse pour les bébés prématurés et leurs familles.

Pourquoi la câlinothérapie pour les bébés prématurés ?

Le toucher doux procure aux enfants nés prématurément une stimulation sensorielle et affective essentielle à leur développement. Les câlins permettent de diminuer le stress et l’anxiété des bébés et de leurs parents pour encourager un lien d’attachement plus fort. Cette technique s’avère particulièrement efficace pour améliorer la qualité du sommeil et favoriser la croissance des bébés prématurés. Le toucher stimule la production de lymphocytes, contribuant à renforcer le système immunitaire des bébés.

Comment se déroule une séance de câlinothérapie ?

Les séances se déroulent dans un environnement calme et chaleureux, adapté aux besoins des nouveau-nés. La séance dure entre 1h et 1h30. L’objectif est d’apporter le contact avec l’enfant par le câlin, mais aussi par l’interaction, la lecture, mais surtout, la présence. Ce projet vise essentiellement à prendre le relais des parents en dehors des moments de peau à peau, tout autant essentiels pour son développement.

Comment soutenir l’association ?

Aujourd’hui l’association compte plus de 80 bénévoles, certains sont des professionnels de santé, des soignants, d’autres des parents de bébés prématurés en activité au sein de l’association ou apporteurs de soutien financier. Une aide précieuse qui permet d’apporter confort et réconfort aux bébés, mais aussi aux parents.

 

Il existe plusieurs façons de soutenir l’association Les Bébés Kangourou :

 

  • Adhérer à l’association : elle coûte 2 500 F. Le paiement s’effectue sur le site Hello Asso.
  • Devenir bénévole: l’association recherche des bénévoles pour animer des ateliers, participer aux groupes de parole et organiser des événements.
  • Faire connaître l’association: parlez de l’association à votre entourage et partagez ses publications sur les réseaux sociaux.

 

L’association Les Bébés Kangourou joue un rôle essentiel dans le soutien aux familles de bébés prématurés en Nouvelle-Calédonie. En proposant un large éventail de services, l’association offre aux parents et aux bébés un accompagnement complet et personnalisé. L’engagement des bénévoles et des partenaires est précieux pour le bon fonctionnement de l’association.

Ensemble, donnons-leur la force de grandir.
Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’association Les Bébés Kangourou via leur page Facebook ou par mail à :  nosbebeskangourous@gmail.com.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *