GÉRER LES DISPUTES ENTRE FRÈRES & SŒURS ! – Actuel Nouvelle-Calédonie Magnum

GÉRER LES DISPUTES ENTRE FRÈRES & SŒURS !

Les disputes entre frères et sœurs sont parfaitement NORMALES ! Elles leur permettent d’ailleurs de se différencier, de s’affirmer. Notre rôle est de leur faire comprendre qu’ils sont différents… mais qu’ils peuvent être complémentaires ! Chercher le coupable, prendre la défense de l’un des enfants, les forcer à partager ou confisquer l’objet de la dispute… ne fait généralement qu’aggraver la situation. Ces attitudes font en effet ressentir un fort sentiment d’injustice pour l’un ou l’autre…

Voici quelques astuces pour ramener un peu de calme à la maison !

Par Kaëchel Mostah

Ne pas intervenir systématiquement

Pourquoi ne pas les laisser résoudre seuls leurs conflits ? Lorsque vous les jugez peu importants et qu’il n’y a pas de réel débordement, mieux vaut les laisser s’expliquer entre eux. Il se peut qu’ils trouvent seuls l’issue de leur désaccord. D’ailleurs, c’est une bonne façon pour eux d’apprendre à communiquer, à négocier, à partager…

Poser les limites

D’accord, l’aîné et le cadet ont un problème à régler. Mais alors les insultes ou les coups, non ! Se disputer ne signifie pas ne pas respecter l’autre, et il est important que vos enfants le comprennent. Ils peuvent argumenter, parler plus fort, ne pas être d’accord, tout en se respectant mutuellement. Séparez-les s’ils en viennent aux mains, sans vous-même vous emporter, pour ne pas attiser encore les tensions.

Ne pas prendre parti

Comment voulez-vous savoir qui a raison ou tort ? Agir en prenant parti pour l’un de vos enfants peut entraîner une incompréhension, une injustice ou un mal-être chez le second, d’autant que vous ne connaissez pas forcément l’origine du problème. Soyez à l’écoute, tout en restant neutre ou peut-être, en essayant de trouver une solution qui convient à tous.

Leur apprendre à partager

Les enfants souhaitent toujours avoir ce qu’ils ne possèdent pas, et surtout ce que l’autre a dans les mains. La petite sœur aura alors tendance à arracher le jouet de son frère pour l’obtenir à son tour et inversement ! Apprenez-leur à partager, à jouer ensemble et à se prêter tour à tour leurs jouets pour éviter les conflits.

Leur consacrer du temps

Les disputes peuvent être l’expression d’une petite jalousie, pas rare dans une fratrie. Est-ce vraiment un objet que l’on se dispute, ou l’amour de ses parents ? Montrez-leur bien que vous les aimez tous autant les uns que les autres. Passez du temps avec eux, en jouant tous ensemble, en leur lisant une histoire ou en leur proposant de vous aider à préparer un gâteau. Et essayer d’accorder à chacun d’eux un moment rien qu’à lui.

Leur changer les idées et les distraire

Le rire désamorce bien des situations et permet de dédramatiser. Organiser une bataille de polochons ou, par jeu, saisissez-vous de l’objet du conflit quand celui-ci est un jouet… ça les défoulera et ils oublierons qui a commencé la dispute et pourquoi, seul s’amuser ensemble comptera.

Une sortie en famille

En cas de disputes, il faut s’aérer l’esprit… il faut sortir de la maison, changer de contexte. Faire un tour au parc ou à la plage peut se révéler intéressant et apaisant. Peut-être ont-ils un trop plein d’énergie à évacuer ? Ils se réconcilieront alors entre balançoires et toboggans, ou en s’amusant dans le sable.

Trouver des points communs

Il faut trouver des passions communes. Le sport, le dessin… Vos enfants ont peut-être des activités qu’ils peuvent faire ensemble. Cela sera aussi une manière de leur montrer qu’ils sont une famille unie et soudée.

Ne pas stigmatiser et inverser les rôles

Dans une famille, le but est que personne ne se sente oublié. L’aîné, le cadet, le petit dernier… même si tous les rôles semblent être établis, il faut essayer de changer les cartes de temps en temps. Leur donner une nouvelle responsabilité quelques fois peut être très valorisant. Cela les aide aussi à moins se comparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *