Crèmes solaires & Protection des coraux – Actuel Nouvelle-Calédonie Magnum

Crèmes solaires & Protection des coraux

Le phénomène de blanchissement préoccupant attaque les récifs coralliens de Nouvelle Calédonie, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Développement économique, pollution et réchauffement climatique sont à l’origine de cette tendance. Mais pas seulement ! Les crèmes solaires sont, elles aussi, néfastes.

Des crèmes solaires inadaptées

Saviez-vous que 0,8 litre de crème solaire se dilue dans les océans chaque seconde ?

Par an, ce sont 25 000 tonnes de crème dont 4 000 tonnes absorbées par les massifs coralliens. Et qu’une crème solaire tue le corail, cet animal si fragile, en 48 heures ? A faire pâlir le plus bronzé d’entre nous.

Alors pourquoi ces crèmes solaires sont-elles si inadaptées ? Tout d’abord, elles ont tendance à se plaquer à la surface de l’eau pendant la baignade, formant ainsi une sorte de barrière. Les UV ont alors plus de difficulté à pénétrer profondément dans l’eau pour nourrir le corail.

Autre inconvénient : leur formulation riche en filtres chimiques sous forme de nanoparticules, aux dimensions inférieures à 400μm (un nanomètre étant égal à un milliardième de mètre), confèrent fluidité et galénique agréable aux crèmes. Mais attention, elles sont suspectées de traverser la barrière épidermique. Au niveau du corail, les nanoparticules pénètrent dans les polypes et les endommagent sérieusement.

Enfin, si les crèmes solaires contiennent de l’oxybenzone, substance capable d’absorber les rayons ultraviolets, le corail est particulièrement menacé. En effet, libéré dans l’eau, l’oxybenzone agit comme perturbateur endocrinien, enfermant le corail dans son propre squelette et entrainant sa mort.

 

 

Comment protéger le corail ?

En se tournant vers les solaires bio labellisés Cosmébio et certifiés Ecocert qui interdisent l’utilisation d’oxybenzone et de nanoparticules. La marque française EQ fait partie de ces protections solaires 100% naturelles, engagées dans la protection de la peau tout en préservant l’environnement. Avec ses filtres minéraux et ses ingrédients d’origine naturelle, EQ offre une protection instantanée filmogène qui crée un bouclier entre épiderme et soleil. Waterproof, cette gamme technique, créée par des passionnés de surf, est agréable et facile à appliquer. Enfin, une alternative eco-friendly efficace et bien pensée. Et lorsque l’on sait que le corail pousse très lentement, de 1 à 20 mm par an, il serait temps de s’y mettre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *