Acheter un bien immobilier en 10 étapes – Actuel Nouvelle-Calédonie
acheter un logement

Acheter un bien immobilier en 10 étapes

27 0

Acheter un bien immobilier et avoir son propre chez-soi est le souhait de nombreuses personnes. Aujourd’hui la conjoncture économique favorise de plus en plus l’accession à la propriété notamment grâce à des taux d’emprunt intéressants ou bien encore des aides financières accordées par l’État. Mais devenir propriétaire est un grand projet qui peut être effrayant. Très souvent, une telle démarche demande un investissement sur plusieurs décennies. L’enjeu financier est donc très important pour les primo-accédants. Un projet d’achat immobilier doit ainsi être mûrement réfléchi et préparé. Mais alors, comment bien préparer son accession à la propriété? Pour vous aider dans ce beau projet de vie, nous vous proposons de découvrir les 10 étapes pour acheter un bien immobilier.

1 – Affiner son projet : Définir ses besoins

Nous avons tous une idée plus ou moins précise de la maison ou de l’appartement de nos rêves. Au fil des années, vos critères se sont certainement précisés dans votre tête sans savoir s’ils étaient réellement possibles en réalité.

La première étape lorsque l’on souhaite accéder à la propriété sera donc de définir très précisément ce que vous recherchez. Cela vous permettra d’éviter de perdre du temps dans votre recherche.

Pour affiner votre projet, vous devrez ainsi vous poser les bonnes questions :

  • Quelle est la zone géographique idéale de votre futur bien?
  • Quels sont les critères indispensables que vous souhaitez retrouver (nombre de pièces, luminosité, surface, etc.)?
  • Quel type de bien vous correspond? (appartement ou maison, neuf ou ancien, etc.)

Pour vous aider à répondre à ces questions, vous pouvez par exemple vous rendre dans la ville ou le quartier où vous souhaiteriez habiter si cela est possible. Cela vous permettra de mieux appréhender l’ambiance, de repérer les commerces, les écoles, etc.

2 – Affiner son projet : définir son budget

En ce qui concerne le financement, vous devrez calculer votre capacité d’emprunt afin de définir exactement votre budget. Il existe des simulateurs sur internet pour y parvenir, mais vous pouvez également faire appel à un professionnel.

Nous vous conseillons même de vous rapprocher de votre banque, ou de faire plusieurs demandes auprès de plusieurs banques, et ce afin d’avoir un ordre d’idée du montant qu’elles seraient susceptibles de vous prêter et à quel taux. En effet, de nombreux dossiers sont finalement refusé par la banque et ce n’est pas ce que vous voulez. Vous aurez perdu du temps, de l’énergie, sans compter la frustration de devoir abandonner un bien dans lequel vous vous projetiez de vivre.

3 – La recherche du bien

Une fois votre projet correctement défini, il est maintenant temps de passer à la deuxième étape : la recherche du bien.

Vous pouvez effectuer des recherches sur internet dans un premier temps afin de vous donner une idée de l’offre et des prix appliqués par les vendeurs.

Vous pouvez également vous rendre dans une agence immobilière. Avoir recours à un agent immobilier sera pratique dans le cas où vous ne disposeriez pas de beaucoup de temps à accorder à vos recherches. De plus, l’agent immobilier est un expert de sa ville ou de son quartier et maîtrisera son sujet, il dénichera pour vous des biens que vous n ‘auriez peut-être pas trouvé seul.

Il semble important d’effectuer plusieurs visites avant de prendre votre décision. Pouvoir comparer les différents biens entre eux vous permettra de vous conforter dans votre choix.

4 – Choisir le meilleur bien

Avant d’arrêter votre choix sur un bien, il est impératif de prendre votre temps et de vous assurer que l’appartement ou la maison correspond réellement à vos besoins et attentes.

Il serait dommage qu’un coup de cœur se transforme en coup de tête et que vous regrettiez par la suite votre choix.

Pour vous assurer de prendre la bonne décision, vous pouvez par exemple :

  • Demander à effectuer une contre-visite : amenez d’autres personnes avec vous pour avoir un avis et un regard extérieur.
  • Visiter le quartier, vous renseigner auprès du voisinage, repérer les écoles, les transports ou encore les lieux d’intérêt.
  • Faire chiffrer les travaux si besoin.

5 – La proposition d’achat

Vous êtes sûr de votre choix? Il est alors maintenant temps de faire une offre d’achat. L’offre d’achat est la première démarche juridique officielle pour devenir propriétaire.

C’est également le moment de négocier le prix du bien avec le vendeur. Si votre proposition d’achat n’est pas acceptée, il est possible que le vendeur vous fasse parvenir une contre-proposition. Si votre offre est en revanche acceptée, vous pourrez alors signer un compromis de vente (ou promesse de vente).

La négociation est souvent facilitée par la présence d’un agent immobilier qui pourra vous conseiller et négocier avec le vendeur.

Vous disposerez ensuite d’un délai de 10 jours pour vous rétracter.

Au moment de la signature du contrat, l’acquéreur doit verser 5 à 10 % du prix de vente au notaire. Si la vente a effectivement lieu, cette somme sera déduite du prix d’achat, mais si l’acquéreur se rétracte, cette somme servira d’indemnisation au vendeur. Cette somme peut être remboursée à l’acquéreur dans le cas d’une annulation d’achat en raison de conditions suspensives (refus du crédit ou encore du permis de construire, etc.).

6 – Choisir un notaire

Souvent, l’acquéreur se laisse guider par le notaire du vendeur. Cependant, il est important de savoir qu’il est tout à fait possible de choisir votre propre notaire en tant qu’acheteur.

Les frais liés à la double présence des notaires (un pour le vendeur et un pour l’acheteur) ne seront pas plus élevés, car les deux notaires se partageront les honoraires.

7 – Obtenir un prêt : la recherche de financement

Une fois le compromis de vente signé, il est temps d’effectuer vos démarches pour obtenir un prêt auprès d’une banque. Mais si vous avez suivi nos recommandations, vous avez déjà des propositions, ce qui vous fera gagner du temps ici.

Cette étape est peut-être l’une des plus importantes puisque tout acheteur souhaite pouvoir emprunter à un taux intéressant tout en bénéficiant de conditions avantageuses.

Il est donc important de choisir la meilleure banque pour vous suivre dans votre projet immobilier. Là encore, le courtier en immobilier pourra vous être d’une aide précieuse.

Pour pouvoir effectuer une demande de prêt auprès des banques, vous devrez fournir un dossier constitué notamment de :

  • Vos bulletins de salaire.
  • Vos relevés de compte.
  • Vos dernières fiches d’imposition.

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est primordial de faire bonne impression en étant organisé.

8 – Gérer votre départ

Attention à ne pas oublier votre situation actuelle à trop vous projeter dans votre futur achat immobilier.

Si vous êtes actuellement locataire, il est maintenant temps de déposer votre préavis. Il est en effet important de bien vous organiser pour ne pas avoir à payer des mois de loyer alors que vous n’aurez plus besoin de votre logement.

Si par ailleurs des travaux sont nécessaire dans le nouveau logement surtout pensez à vous organisez avant de déménager, il est important de prévoir également un délai supplémentaire en cas d’imprévus.

9 – Signature de l’offre de prêt

Vous avez trouvé la banque qui vous convient et celle-ci vous accorde un prêt? Vous recevrez alors un document appelé accord de principe. Ce document mentionnera toutes les conditions du prêt : le montant, les conditions, le taux, etc.

Pour valider cet accord, vous devrez par la suite signer une demande de prêt et ouvrir un compte auprès de cette banque si cela n’est pas encore le cas.

10 – Signature de l’acte notarié

Dernière étape et non des moindres : la signature de l’acte notarié. C’est durant cette étape que vous deviendrez officiellement propriétaire!

La mutation de propriété entre l’ancien propriétaire et vous aura lieu. C’est donc à ce moment-là que vous payerez le bien ainsi que les frais de notaire. C’est le notaire qui se chargera d’effectuer l’envoi des fonds de la vente.

Le saviez-vous?
Ce que l’on appelle «frais de notaire» ne correspond pas à la rémunération totale du notaire. Le notaire collecte en effet des taxes et ne touche finalement que 15 à 20 % de ces frais.

Et voilà ! Les clés du bien vont vous être confiées. Il ne vous restera plus qu’à emménager et profiter de votre nouvelle maison ou de votre nouvel appartement !

Continuez votre lecture

There are 1 comments

  1. Avatar

    Bonjour je vis dans la maison de fonction depuis dix ans j’ai la proposition de racheter la villa trois chambres cuisine salon salle d’eau toilette buanderie terrasse avec un chauffe eau et l’évacuation de la cheminée vers le plafond et non vers l’extérieur d’après le plombier ya mal façon les murs de la salle d’eau enfibro normal et non adapté quel que paroi avec des taches d’humidité avec les angles effrité et qui s’agrandit ensuite la buanderie,le robinet d’arrivée pour la machine a laver avec un trou qui s’effrite encore voilà pour les petits soucis donc quelques panneaux de fibro a changé et l’avis du plombier ya risque d’intoxication par le billet des reget dans le plafond et très dangereux pour les habitants comment et qu’est ce qu’on peut faire avant l’achat on aucune compétence dans tous les avis que j’ai publié

    Reply

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *