Accouchement physiologique : qu’est-ce que c’est ? – Actuel Nouvelle-Calédonie

Accouchement physiologique : qu’est-ce que c’est ?

620 0

Dans la majorité des cas, les femmes enceinte choisissent d’accoucher à l’hôpital ou en clinique, d’autres optent pour une option différente, comme l’accouchement physiologique. On vous explique en quoi cela consiste.

Vous attendez un heureux évènement et vous hésitez entre plusieurs manières d’accoucher ? Voici les options qui s’offrent à vous. En général, lorsque l’on est enceinte, il est recommandé d’accoucher dans un hôpital ou une clinique. Toutefois, il est également possible d’opter pour un accouchement physiologique. Cette forme d’accouchement, consiste à donner naissance à son enfant sans aucune aide médicale. C’est donc un accouchement dit “naturel”, sans péridurale et sans instrumentalisation de l’accouchement comme des ventouses, forceps, ou spatules. Dans ce type d’accouchement c’est à la future maman de gérer soi-même la douleur. Bien entendu, cette forme d’accouchement est encadrée par un/une spécialiste des accouchements physiologiques comme une sage-femme, une sage-femme libérale ou une doula.

Étant donné qu’il n’y a pas de risque zéro, l’accouchement physiologique, ne peut être réalisé uniquement sur des grossesse dîtes normales et la grossesse doit arriver à son terme entre 37 semaines et 42 semaines. En cas d’accouchement prématuré, il sera obligatoire de se rendre en hôpital. Pour une femme désireuse d’accoucher de manière physiologique, celle-ci devra attendre les premières contractions et savoir gérer la douleur, elle peut ainsi s’aider de différentes manières, comme d’un ballon de grossesse ou en réalisant des exercices de relaxation.

Où peut-on accoucher physiologiquement ?

L’accouchement physiologique peut se réaliser à la maison, dans un cadre privé, dans une piscine installée chez soi par exemple ou encore dans une maternité dans une salle destinée à l’accouchement physiologique (pour cette option il est primordial d’en discuter au préalable avec votre sage-femme et l’établissemnt concerné). Enfin, en métropole, il existe même des maisons de naissances spécialisées dans les accouchements physiologiques.

Parmi les avantages d’un accouchement physiologique, on note la maîtrise de son corps. Lors de cet accouchement, la future maman ressentira toutes les étapes : le pré-travail, le travail, l’expulsion et la délivrance. Par ailleurs, cette méthode de naissance permet aussi un véritable partage entre les partenaires, cet accouchement peut se faire à deux avec le soutien de l’autre partenaire, qui suit toutes les étapes et pourra apporter son aide, dans des exercices de relaxation par exemple. Enfin, pour se préparer à un accouchement physiologique, du yoga prénatal, de la méditation, des séances de préparation à l’accouchement sont des activités recommandées.

A lire aussi

Par Ava Skoupsky

Continuez votre lecture

Carnet de tendances par AMG

Publié par - 2 août 2019 0
Une buanderie ultra fonctionnelle ! Cette pièce autrefois très bien pensée fut depuis quelques années relayée en second plan. Elle…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.