Une méthode simple et efficace pour retrouver la forme : la gym hypopressive – Actuel Nouvelle-Calédonie

Une méthode simple et efficace pour retrouver la forme : la gym hypopressive

131 0

La gym hypopressive pour retrouver des muscles en béton
Souvent connue par les mamans qui viennent d’accoucher, la pratique date pourtant de 1990. Son but ? Tonifier la sangle abdominale. La gym hypopressive à l’avantage de ne pas abîmer le périnée et reste l’une des meilleures pratiques pour le soin du ventre et de la posture. Actuel vous dévoile tous les principes de la pratique, ses multiples bienfaits et trois postures à tester dès la fin de cet article.

Une méthode respiratoire avant tout

On peut rapidement imaginer une pratique un peu barbare. Pourtant, la gym hypopressive se base avant tout sur votre respiration. Elle se compose de temps d’apnées, longs dans la première version, et plus court dans les méthodes proposées aujourd’hui. Vous pouvez la réaliser assise ou allongée selon ce que vous préférez. L’idée est d’expirer complètement l’air que vous avez à l’intérieur des poumons. Ainsi les abdos se contractent naturellement. Pendant ces quelques secondes, maintenez la position sans reprendre votre respiration et en prenant soin de sortir votre sternum, votre poitrine et de rentrer votre nombril pour que le ventre se creuse.

Les bienfaits de la gym hypopressive

Le premier bienfait de la gym ? Elle vous aide à vous débarrasser des maux de ventre. Grâce à la pratique régulière, vous encouragez et habituez votre corps à bien réagir lors de ces contractions quotidiennes. Les différents exercices aident à stimuler la dynamique abdominale-périnéale qui aide à régler les problèmes d’inconforts, de ballonnements, de digestion et de constipation. Ce phénomène se produit par la décontraction de votre corps.

C’est certainement le bienfait le plus connu et reconnu dans la pratique : la perte de poids. Ou devrions-nous plutôt parler d’affiner sa silhouette ? Car si la méthode ne fait pas directement perdre de poids, une pratique journalière de 15 minutes le premier mois puis 1 jour sur 2 les 5 mois suivants, vous aidera à perdre jusqu’à 6 centimètres de tour de taille.

Enfin, pour les personnes qui souffriraient de douleurs lombaires, les exercices de gym hypopressive stimulent le tonus abdominal et améliorent la posture. Vous protégez vos lombaires qui se reposent sur le reste de votre corps et arrêtent de tout prendre sur elles !

En pratique

Exercice N° 1

Commencez l’exercice en vous allongeant sur le dos.
Fléchissez les jambes et gardez les bras le long du corps. Lorsque vous vous sentez à l’aide dans la position, levez la jambe droite et posez votre talent droit sur votre genou gauche. Avec vos mains, exercez une légère pression sur le genou plié. Vos mains doivent être positionnées vers l’intérieur, comme si elles se regardaient. Une fois que vous êtes bien positionné, réalisez un cycle de trois apnées respiratoires d’environ 20 à 25 secondes chacune. Si vous n’y arrivez pas, faites moins. Normalement, au début de la pratique, votre moyenne sera de 20 secondes pour le premier cycle, 15 secondes pour le troisième et 12 pour le dernier.

Exercice N° 2

Pour cet exercice, restez debout et basculez légèrement votre buste vers l’avant pour ne pas perdre l’équilibre, mais sans bloquer votre dos. Posez les deux mains juste au-dessus de votre bassin, sur ce qu’on appelle les crêtes iliaques. Essayez de ressentir le travail qui s’exerce sur votre corps et ajustez pour que la position soit toujours le plus confortable possible. Comme pour le premier exercice, réalisez un cycle de trois apnées.

Exercice N° 3

Restez debout. Pliez vos genoux vers l’avant, mais soyez attentifs à ce qu’ils ne se décalent pas sur les extérieurs. Basculez le haut de votre corps vers l’avant et prenez appui avec les deux mains posées sur l’intérieur des cuisses. Sans surprise, réalisez un cycle de trois apnées.

Vous l’aurez compris, la gym hypopressive possède de nombreux bienfaits non négligeables. Elle permet de renforcer l’ensemble de vos muscles en un temps record et sans douleur. Il n’y a aucune raison de ne pas s’y mettre. Attention toutefois, la pratique est prohibée pour les futures mamans.

par Cindy Johnston

Cindy Johnston

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *