Parapente : tout ce qu’il faut savoir sur cette discipline – Actuel Nouvelle-Calédonie

Parapente : tout ce qu’il faut savoir sur cette discipline

21 0

Quoi de mieux que de s’envoyer en l’air ? Le parapente est le sport idéal pour s’évader et surtout avoir cette fameuse sensation de voler. Conçu pour s’élancer au sommet d’une montagne, d’une falaise ou d’une plaine, le parapente permet de survoler des paysages magnifiques.

Qu’est-ce que le parapente ? 

Pour faire simple, le parapente est un sport aérien, dérivé du parachute. Il est défini comme un parachute rectangulaire qui permet de survoler un espace et de profiter d’une balade en l’air. Le parapente vole à l’aide de sources d’énergies comme le vent ou le soleil. Le pilote peut faire varier sa vitesse à l’aide des freins. Lorsqu’il relâche ses freins, le parapente atteint sa vitesse maximale. Le vol dépend surtout de la vitesse créée lors du décollage. Pour  décoller, le pilote doit courir le long d’une piste. Le but ? Faire gonfler la voile d’air, ce qui va permettre de voler.

Colette, de chez Passion’Aile NC précise qu’il n’y a pas d’âge pour pratiquer cette activité : “Cette discipline s’adresse à tout le monde, malgré tout, un enfant de moins de 8 ans n’apprécie pas le vol à sa juste valeur, mieux vaut attendre quelques années pour certains enfants.” Elle ajoute également : “avant chaque vol nous demandons aux passagers leurs particularités physique (poids, taille, problème de santé) afin de nous assurer que le vol puisse se faire.”

De quoi est composé un parapente ?

Un parapente pèse entre 10 et 15 kilos, il est composé de plusieurs choses :

Des tissus : un parapente se compose de deux tissus, l’intrado (l’intérieur) et l’extrado (l’extérieur). Ils se gonflent lorsque le parapentiste court pour décoller.

Des freins : le parapente est aussi composé d’une poignée de freins qui permettent de freiner, d’accélérer mais aussi de tourner à gauche ou à droite.

Une sellette : un parapente est équipé d’une sellette, c’est l’assise du parapentiste.Des suspentes : des cordes qui relient la voile aux élévateurs.

Un anémomètre : il permet de calculer la vitesse du vent.

Un altimètre : il permet de connaître l’altitude à laquelle vous vous trouvez en temps réel.

Une boussole : elle permet de se repérer.

Où faire du parapente en Nouvelle-Calédonie ?

Le parapente se pratique pour les débutants avec un moniteur, cela va de soi, il vous expliquera le bon fonctionnement d’un parapente. Il est important de pratiquer régulièrement du parapente avant de se lancer en solitaire dans les airs. Passion’Aile NC propose des baptêmes en partance principalement du Ouen Toro à Nouméa pour 20 000 F. Elle propose également des vols biplaces touristiques « Montagne » sur le site du Dzumac à Dumbéa pour 30 000F. Colette de Passion’Aile NC précise toutefois : “il existe plusieurs zones en Nouvelle-Calédonie pour faire du parapente, comme dans le domaine de Déva ou à Poé. On peut donc également proposer différentes sorties en fonction du vent.” Plus d’informations au 91 78 04

Par Ava Skoupsky

Continuez votre lecture

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.