LE NESTING – Actuel Nouvelle-Calédonie

LE NESTING

 

Où l’art du « home sweet home »
la clef du Bonheur ?

Alors que nous vivons à 200 à l’heure, que nous sommes ultra-connectés et sollicités toute la journée, rester chez soi et ne rien faire semble presque une aberration. Pourtant, de plus en plus de gens aspirent à se ressourcer et à se déconnecter du reste du monde.

Une solution : Le Nesting. Baptisé avec un nom anglais, le « Nesting » signifie simplement « faire son nid ». Il encourage à rester à la maison et à faire ce que nous aimons, sans contrainte de temps et sans stress. Alors si vous êtes du genre à refuser les invitations parce que vous avez simplement envie d’être cool devant Netflix, rassurez-vous, il parait que c’est bon pour la santé ! Alors, pourquoi s’en priver ?

 

Chiller chez soi…

Plusieurs études ont été conduites prouvant que de passer du temps chez soi, voir, passer du temps seul était bénéfique à l’être humain. Le Nesting, c’est avant tout se faire plaisir en priorité et renouer avec son chez-soi. On va préférer la grasse matinée plutôt qu’un jogging, ou la sieste plutôt que la visite du bagne de Nouville ou l’après-midi shopping…
Au-delà de se reposer, le but est de se ressourcer avec son intérieur et de pratiquer des activités qui seraient bénéfiques pour la santé, comme le jardinage, refaire sa déco, même si ce n’est que changer les meubles de place, cuisiner ou coudre, etc…
Il s’agit de se ressourcer avec des activités qui ne s’effectuent que chez soi et qui incluent des passions très personnelles.

 

Relâcher la pression et se ressourcer…

Pour les spécialistes, il est devenu indispensable de s’octroyer des pauses. Rester chez soi et ne rien faire permet ainsi de récupérer des heures de sommeil perdues en semaine et de réduire son niveau de cortisol, cette hormone stéroïde secrétée par notre corps en période de stress, qui agit comme un neurotransmetteur dans notre cerveau et peut, produite en excès, être à l’origine de sérieux problèmes de santé.

Il faut donc rendre le temps précieux, dans un quotidien dominé par la vitesse. Pour lutter contre le stress physique ou psychologique, le repos et les activités calmes seraient la technique la plus efficace d’en minimiser les effets. Notre corps a besoin de repos pour se régénérer. Se divertir de temps en temps est nécessaire, mais si le divertissement devient un mode de vie, cela devient absolument néfaste, physiquement et mentalement. Il est donc vital de diminuer notre rythme le week-end, de prendre du temps pour soi, de se retrouver en ne faisant rien et de profiter des choses simples comme allumer des bougies ou prendre un bon bain …

 

Profiter de nos proches

Être en famille, se rapprocher les uns des autres, partager des bons moments, se créer des souvenirs, le nesting va l’encourager. Les bonnes relations nous rendent plus heureux et nous tiennent en meilleure santé. Mais attention, la clef du bonheur et du bien-être ne consiste pas à être bien entouré ; on peut se sentir seul dans une relation amoureuse, ou au milieu d’une foule. Ce n’est pas le nombre de relations qui compte, mais la qualité et la profondeur de ces relations. Et la meilleure façon de construire ces relations solides, c’est évidemment de leur accorder du temps. Donner aux gens notre attention pleine et entière est l’une des choses les plus importantes que nous devons offrir. Il en ressort aussi le fait de (re)socialiser… mais à la maison !
On reçoit plus qu’on ne sort, préférant l’intimité d’un intérieur pour discuter avec des petites choses à grignoter…

« Nous arrêter au milieu de ce tourbillon
qu’est le monde…
est une nécessité humaine absolue »

 

Ressemblance danoise…

Le Nesting s’apparente finalement au « hygge », cet art de vivre danois qui apporterait réconfort et bonheur. Et il semblerait que cela soit efficace, puisque le Danemark occupe la première place du classement des pays les plus heureux selon le World Happiness Report publié chaque année par l’ONU. S’enrouler dans un plaid à lire un livre tout en buvant un bon café, passer un après-midi pluvieux devant Netflix, ou encore boire un thé chaud à la lumière des bougies : ce sont tous ces petits moments de bonheur qui ne s’achètent pas…
et qui sont aussi le parfait exemple du nesting !

Les psychiatres, psychothérapeutes et praticiens du bien-être en général s’accordent à dire que de faire une pause, de s’arrêter au milieu de ce tourbillon qu’est le monde, de nous connecter à nous-même, à nos pensées, nos sentiments, à nos émotions, d’observer dans quel sens notre vie est orientée, est une nécessité humaine absolue. En conclusion, si le week-end vous êtes plus heureux à l’idée d’enfiler vos pantoufles et de lire un bon bouquin au fond de votre canapé plutôt que de prendre un cocktail dans un bar bruyant, rassurez-vous, vous êtes pile dans la tendance !

 

Pour bien vivre ce concept :

D’abord, un coin cocooning. Toutes les maisons ont besoin d’un endroit dans lequel on adore se mettre avec un plaid et une tasse de thé chaud. Ensuite, de la nature. Avoir des accessoires naturels est essentiel pour se sentir bien chez soi. On mise donc sur les plantes, les pierres, les aquariums pour avoir un intérieur calme et beau.

Selon une étude publiée par le British Journal of Occupational, de toutes les activités qui permettent de gagner confiance en soi et lutter contre la dépression figure la pâtisserie.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *