Flux instinctif : qu’est-ce que c’est et comment le gérer ? – Actuel Nouvelle-Calédonie

Flux instinctif : qu’est-ce que c’est et comment le gérer ?

10 0

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir contrôler son flux menstruel et de se passer de protections périodiques ? Vous l’ignorez peut-être, mais cela est totalement possible. Comment ? En pratiquant le flux instinctif libre (FIL).

Le flux instinctif libre est une technique naturelle qui prône l’écoute de son corps afin de ressentir le moment où le flux menstruel arrive dans le vagin. Ainsi, il est ensuite possible d’aller directement aux toilettes et d’évacuer son sang menstruel. Pas de panique. S’il n’y a pas de toilettes à proximité, le flux instinctif libre, c’est aussi apprendre à garder son sang en soi, en contractant le périnée, jusqu’à avoir la possibilité de l’évacuer naturellement. Exit donc, les protections périodiques.

Certains puristes diront que cette technique peut être sale ou dangereuse, pourtant, de nombreuses femmes la pratiquent aujourd’hui.

Comment pratiquer le flux instinctif libre ?

Pratiquer le flux instinctif libre ne se fait pas du jour au lendemain, cela demande de l’entraînement.

Pour commencer, il est recommandé de muscler son périnée. Pour cela, il est important de comprendre la mécanique périnéale. Comment ça marche ? Afin d’éviter que le sang ne s’écoule lors de son cycle menstruel, les muscles du périnée se contractent et permettent ainsi au vagin de se resserrer et de contenir le sang.

Pour suivre la méthode du flux instinctif libre, il est primordial dès le début, d’observer son cycle et d’écouter son corps. Cela demande de la concentration et de la musculation. Pour appliquer cette technique, il est conseillé de s’entraîner à réaliser des exercices réputés pour muscler le périnée. On retrouve notamment celui de la contraction.

  • Inspirez profondément et expirez
  • Contractez vos muscles du périnée, comme si vous vous reteniez d’uriner
  • Tenez le plus longtemps possible
  • Expirez à nouveau et répétez l’exercice plusieurs fois

Quelles sont les précautions à prendre pour le pratiquer ?

Avant de commencer à pratiquer du flux instinctif libre, il est conseillé de consulter un kiné ou une sage-femme, qui vous donnera des exercices de musculation du périnée. Ce spécialiste pourra également vous informer sur le stade auquel vous vous trouvez concernant la musculation de votre périnée.

Par ailleurs, il est important pour les débutantes, et durant leur phase d’apprentissage du flux instinctif libre, de continuer à utiliser des protections périodiques ou des culottes menstruelles. Le but ? S’entraîner, tout en évitant les fuites et les accidents.

Par Ava Skoupsky

Continuez votre lecture

couve01

Let’s go outside…

Publié par - 11 août 2017 0
Exit les salles de sports, les entrainements confinés à l’intérieur alors que le soleil brille dehors. Exit les BobyCombat, Bodyattack,…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *