Covid-19 : Melbourne passe au stade 4, « l’état de désastre » est déclaré ! – Actuel Nouvelle-Calédonie Magnum caramel salé

Covid-19 : Melbourne passe au stade 4, « l’état de désastre » est déclaré !

Le nombre de cas continue de grimper dans le Victoria, qui durcit encore un peu plus le re-confinement de sa population et instaure un couvre-feu. Reconfinée depuis début juillet, la ville de Melbourne vit au ralenti. Ce jeudi 6 aout, les commerces non essentiels devront fermer pour six semaines.

Après l’état d’urgence, le gouvernement du Victoria a activé « l’état de désastre » à Melbourne. Le Victoria a enregistré jusqu’à 723 cas par jour la dernière semaine de juillet, un nombre redescendu à 439 ce mardi 4 août. Sur 12 335 cas détectés depuis le début de la crise sanitaire, 6 706 sont encore actifs. Cet État du sud-est de l’Australie est de loin le plus touché du pays : il totalise 147 morts du Covid-19 depuis le début de l’année, sur un total national de 232.

 

 

La reprise de l’épidémie a conduit le Premier ministre du Victoria, Daniel Andrews, à reconfiner Melbourne dès le 8 juillet afin d’éviter une deuxième vague. Les cafés et restaurants avaient notamment dû de nouveau fermer ainsi que les instituts de beauté. Depuis le 22 juillet, les habitants de Melbourne doivent également porter un masque en permanence dès qu’ils sortent de chez eux, au risque de se voir infliger une amende de 200 dollars.

La décision de passer au « stade 4 » et d’activer « l’état de désastre » a été prise dimanche 2 août, pour six semaines minimum. Un couvre-feu est désormais en vigueur de 20 heures à 5 heures du matin. Durant la journée, les habitants peuvent se déplacer dans un rayon de 5 kms autour de chez eux mais uniquement pour des achats de première nécessité, des raisons de santé ou pour faire du sport.

 

 

 

Le Premier ministre a également ordonné la fermeture de tous les commerces non essentiels et des administrations dès le jeudi 6 août. Les personnes qui devront encore se rendre sur leur lieu de travail devront avoir une attestation de leur employeur.

L’armée a même été appelée à la rescousse pour contrôler que les personnes testées positives au coronavirus restent bien chez elle. Ces derniers jours, 800 personnes contrôlées par la police n’étaient pas chez elles. L’amende a été portée à 5 000 dollars pour être plus dissuasive.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *