Quel délai pour vendre votre bien immobilier ? – Actuel Nouvelle-Calédonie Magnum

Quel délai pour vendre votre bien immobilier ?

Lorsque l’on souhaite vendre un bien immobilier, il est courant de vouloir trouver un acheteur rapidement pour que la transaction se fasse vite. L’argent de la vente d’un bien est souvent indispensable pour initier un nouveau projet et chaque acheteur redoute une vente qui s’étale pendant des mois ou pire, pendant des années.

Mais alors combien de temps faut-il pour vendre un bien ? Si la réponse dépend de nombreux facteurs, il existe tout de même des moyens de mettre toutes les chances de son côté et de trouver un acquéreur rapidement. Malgré cela, certains délais comme celui entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte de vente ne pourront être écourtés.

Pour y voir un peu plus clair, nous vous proposons de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le délai pour vendre un bien immobilier ainsi que des conseils pour faciliter une vente rapide.

La mise en vente : bien préparer son bien

Avant même de mettre en vente un bien immobilier, il est important de le préparer afin d’attirer un maximum d’acheteurs potentiels. En fonction de l’état de votre bien, la préparation peut être plus ou moins longue.

Désencombrer, dépersonnaliser, décorer

Il est donc utile de désencombrer et de dépersonnaliser les pièces. Retirer les photos trop personnelles ou bien les meubles qui empêchent de se rendre compte du volume des pièces.

Avec le temps, certains défauts ont pu apparaître dans votre maison : décollement d’un papier peint, interrupteur dévissé, tâches sur les murs, etc. Si vous avez pu vous y accommoder, il n’en sera pas de même pour l’acheteur. Réparez ainsi les petits défauts de votre bien permettra de mettre en confiance les visiteurs.

Il peut être utile de faire du home staging afin de donner du cachet à votre bien. Cela représente un coût, mais le home staging permet d’attirer et de séduire les acheteurs. Un coup de cœur peut en effet être obtenu grâce à la décoration.

Une juste estimation

Il est également important de faire estimer votre bien pour pouvoir le vendre au bon prix. Un prix trop élevé par rapport aux autres biens du marché fera fuir les potentiels acquéreurs.

Il est donc indispensable de faire appel à un professionnel qui visitera votre bien et pourra vous communiquer un prix de vente cohérent.

Soigner les photos

Pour attirer des acheteurs potentiels, il faudra également prendre en photo votre bien. Ces photos permettront de donner une bonne première impression et c’est pourquoi il est important de ne pas négliger cette étape. Il est également possible de faire appel à un photographe professionnel pour des photos de meilleure qualité.

Les annonces pour démarrer la vente

En passant par une agence immobilière, vous pourrez bénéficier de certains services que nous venons de citer (home staging, photographe professionnel, etc.). De plus en choisissant une agence immobilière pour vendre votre bien, vous bénéficierez d’une plus grande visibilité et par la même occasion de plus de chances d’attirer un futur acquéreur.

Vous pouvez également vous charger de poster des annonces sur internet sur les sites dédiés à la vente immobilière. Cependant, quand on est pressé et pour plusieurs raisons, faire appel à une agence est recommandé, et cela ne vous empêchera pas d’essayer de vendre votre bien par vous-même. Autant mettre toutes les chances de son côté !

La recherche d’un acquéreur

Une fois l’annonce de votre bien en ligne ou présentée par une agence immobilière, le délai d’attente pour trouver un acquéreur va dépendre de nombreux facteurs.

Cette étape est en effet la plus variable. Avec un peu de chance, votre bien correspondra aux attentes d’un acheteur et vous pourrez conclure un compromis de vente en quelques semaines.

Si au contraire votre bien correspond moins aux demandes courantes (bien atypique, lieu isolé, etc.), la recherche d’un acquéreur peut prendre plusieurs mois, voire s’étaler sur un an.

Vous ne pouvez plus rien faire pour accélérer ce délai. Un agent immobilier de votre secteur pourra cependant vous renseigner sur la durée moyenne de ce délai puisqu’il connaîtra la conjoncture immobilière propre à votre situation. Il faut donc s’armer de patience, vérifier les réponses à votre annonce et vous tenir prêt pour d’éventuelles visites.

Les facteurs pouvant accélérer la vente

Si le hasard fait parfois bien les choses pour qu’une vente soit rapide, il se peut que votre bien ne réponde pas directement à une demande de la part d’un acheteur. Si avec le temps, la plupart des biens finissent par être vendus, certains facteurs peuvent tout de même permettre d’accélérer une vente immobilière.

Le prix de vente

Vous n’avez aucune demande de visite pour votre maison ou votre appartement en vente ? À moins que votre bien soit vraiment atypique ou isolé, il n’est pas normal de ne recevoir aucune demande de visite après quelques mois de mise en vente.

Le problème peut donc venir d’un prix de vente inadapté à votre offre. En effet, un prix de vente trop élevé peut dissuader les personnes consultant votre annonce que ce soit sur internet ou en agence immobilière.

Il est donc très important de bien estimer votre bien et de proposer votre maison ou votre appartement à un juste prix, en cohérence avec les prix du marché. N’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel pour une estimation en adéquation avec votre bien et les attentes des acquéreurs.

La localisation du bien

La localisation de votre bien est un facteur que vous ne pourrez changer. Pourtant, le quartier et son environnement sont des critères très importants pour vendre votre bien. Un bien isolé ou proche d’une grande route ou encore d’un couloir aérien aura forcément moins de chance d’être vendu rapidement.

En revanche, un bien situé dans un quartier vivant, proche des transports ou encore d’une école aura plus de chance d’être prisé rapidement.

L’état du bien

Comme nous l’avons évoqué plus haut, l’état de votre bien doit être irréprochable pour attirer rapidement les visiteurs.

Plus un appartement sera propre et agréable, plus il aura de chance de se vendre rapidement. La décoration, des petits travaux de réfection ou encore un petit coup de peinture pourront faire la différence et accélérer considérablement la recherche d’un visiteur intéressé.

La signature du compromis de vente

Une fois qu’un acquéreur se positionnera et vous fera une offre intéressante, il faudra alors passer par l’étape de la signature d’un compromis de vente.

Cette étape se réalisera chez le notaire, avec deux options possible, en fonction du dossier financier de l’acquéreur :

  • Option n°1 : La vente de fera dans un délai court (environ 1 mois) s’il s’agit d’un paiement cash (l’acquéreur possède les fonds sur un compte).
  • Option n°2 : La vente se déroulera avec un délai plus long (de 4 à 6 mois) s’il s’agit d’un paiement sous crédit, donc sous condition suspensive.

C’est également durant cette période que vous devrez fournir certains documents obligatoires pour la vente tels que les documents relatifs à la copropriété le cas échéants.

La remise de ces documents obligatoires peut donc rallonger le délai avant la signature du compromis de vente.

La signature de l’acte de vente

Le délai entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte de vente est en moyenne de 3 mois. C’est un délai notamment nécessaire pour que le notaire puisse réunir toutes les pièces demandées afin de conclure la vente.

Cependant la souscription à un prêt immobilier engage financièrement l’acquéreur d’un bien pour une période relativement longue.

A ce titre, il se doit de disposer d’une protection adaptée à son statut d’emprunteur. Intégrée au Code de la Consommation, la loi Scrivener n° 79-596, appelée aussi « loi de rétractation », sécurise depuis le 13 juillet 1979 chaque consommateur ayant recours à un prêt immobilier.

En vertu de la loi Scrivener, la banque devra joindre à l’offre de prêt une plaquette informative concernant le contrat d’assurance de prêt immobilier exigé, détaillant les différentes garanties appliquées et les dispositions de couverture. Celle-ci sera transmise en même temps que le tableau d’amortissement (détail des mensualités) du prêt.

Après avoir étudié la situation et le profil de l’éventuel emprunteur, la banque établit donc une « offre préalable de prêt ». Celle-ci sera transmise par courrier (recommandé avec accusé de réception), aussi bien au futur client qu’aux personnes physiques pouvant se porter caution. L’emprunteur disposera d’un délai de 10 jours afin d’examiner si l’offre lui convient et de la comparer à d’éventuelles offres concurrentes.

Conclusion

Nous espérons que cet article vous aura aidé à y voir plus clair. Si vous souhaitez des informations complémentaires, n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires ou à prendre contact avec une agence immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *