Le Microblading – Actuel Nouvelle-Calédonie

Le Microblading

LA TECHNIQUE AU TOP POUR DES SOURCILS PARFAITS

Avec le microblading, finies les irrégularités, l’asymétrie, l’alopécie : on se sublime le sourcil grâce à une technique qui permet de tracer des traits ultras fins qui rappellent les poils. Le résultat est naturel, bluffant pendant plus d’un an et on rajeunit de 10 ans ! Explications avec Laetitia de Dermo & Nail Art.

le MICROBLADING, C’EST QUOI LAETITIA ?
C’est une technique manuelle, à la différence du maquillage semi permanent qui se pratique avec un appareil électrique. J’utilise un stylo au bout duquel je vais insérer une rangée d’aiguilles, je vais ensuite venir griffer la peau pour y implanter du pigment. Cette technique permet d’obtenir un effet vraiment réaliste grâce à la reproduction des poils des sourcils dans leur couleur et dans leur implantation naturelle.

CA DURE COMBIEN DE TEMPS ?
Le microblading dure moins longtemps que le maquillage permanent classique car les incisions sont précises et absorbent une quantité limitée de couleur. Mais l’effet est beaucoup plus naturel.
Une retouche tous les ans est nécessaire.

À QUI S’ADRESSE-T-IL ?
A tout le monde, notamment à celles qui pourraient avoir peur de maquillage permanent. Cette méthode a beaucoup de succès auprès des hommes également, mais aussi auprès des personnes qui ont fait de la chimiothérapie, ou ont eu un accident, une brûlure et qui n’ont plus de sourcils.

COMMENT CELA SE DÉROULE-T-IL ?
Après avoir accueilli la cliente, j’écoute ses envies et ses besoins, on détermine ensemble les possibilités en fonction de l’implantation de ses sourcils ainsi que la couleur du pigment. Une petite épilation est souvent nécessaire. Le travail commence, après avoir désinfecter la zone. Puis je dessine un cadre dans lequel je vais créer des poils. Une fois que le travail est terminé je vais laisser poser le pigment entre 15 et 20 minutes afin qu’il soit bien absorbé par la peau. La cliente repart avec une crème protectrice, on se reverra un mois plus tard pour une retouche. Il faut prévoir 2h pour le premier rendez-vous et 1h à 1h30 pour le second, le prix est de 38 000 Frs pour les deux séances.

« Notre métier à beaucoup évoluer ces dernières années,
le Microblading est très en vogue car c’est une des techniques les plus naturelles pour
intensifier, corriger une asymétrie ou reconstruire des sourcils ».

2017-06-25_600x600

POUR LA PETITE HISTOIRE
Cette méthode manuelle trouve ses origines au Japon. Le tatouage traditionnel japonais à la main est appelé Irezumi. Il se pratique à l’aide d’une « lame », implantée au bout d’un manche en bois ou en fer. Le nombre d’aiguilles dépend de la taille du tatouage : de 5 à 36. La réalisation d’un Irezumi peut prendre des années et peut recouvrir une grande partie du corps.À l’origine de cette méthode manuelle, on utilisait un manche sur lequel on insérait des aiguilles ou des petites lames. Il s’agissait de faire des petites incisions dans la peau par des mouvements de « va et vient » ou des petits coups et d’insérer dans le même temps l’encre en suivant le dessin précédemment tracé.

 

2 pensées sur “Le Microblading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *