La naturopathie en aide à la conception – Actuel Nouvelle-Calédonie

La naturopathie en aide à la conception

24 0

Pour certains couples, la conception est un chemin long, difficile, semé d’embûches, d’espoirs et de déceptions. L’infertilité est définie comme l’inaptitude à concevoir après une année de rapports réguliers. Elle peut concerner la femme, l’homme, ou se révéler mixte. L’accompagnement sera alors bien évidemment différent.

Lorsque l’infertilité est détectée, il est conseillé de consulter son médecin afin d’être orienté vers un spécialiste de la fertilité. La naturopathie peut, en complément de la médecine allopathique, vous accompagner sur ce chemin.

En effet, cette discipline offre différents outils complémentaires, qui constituent une aide précieuse pour booster la fertilité : drainage des émonctoires, optimisation de l’alimentation, utilisation des plantes, bourgeons et huiles essentielles, gestion du stress… Tour d’horizon.

⚈ Pourquoi un drainage des émonctoires ?

Les émonctoires sont les organes chargés d’évacuer les déchets afin de maintenir l’équilibre du milieu interne. Il s’agit de la peau, des reins, des poumons, de l’intestin, du foie.

Lorsque la vitalité est suffisante, votre corps est bien préparé à évacuer les toxines. Mais en cas de surcharge, un nettoyage aura une répercussion positive sur la fertilité. Ainsi, on essaiera de tendre vers un fonctionnement optimal du foie et de la vésicule biliaire et l’approche sera personnalisée (foie fatigué, saturé ou en souffrance, notamment en cas de consommation d’alcool et de prise de médicaments).

Le rôle de l’intestin dans la digestion et l’assimilation est essentiel bien sûr, mais également dans l’immunité, dont il est un organe clé. L’intestin est notre deuxième cerveau, et l’équilibre de la flore intestinale est primordial également en fertilité.

⚈ L’importance de l’alimentation

Une alimentation optimale s’avère essentielle, et va constituer un axe de travail central dans un projet bébé. On s’orientera systématiquement vers une alimentation hypotoxique, en évitant la consommation de certains aliments qui peuvent affecter la fertilité, comme les produits laitiers, qui contiennent antibiotiques et hormones et qui favorisent l’acidification et la déminéralisation, ou comme l’excès de sucre qui entraîne une hyper insulinémie pouvant nuire à l’ovulation.

Votre naturopathe pourra vous conseiller au niveau alimentaire, suivant votre bilan, votre mode de vie, vos besoins.

⚈ La question fondamentale du stress chronique

Les raisons du stress chronique sont innombrables, elles peuvent être d’ordre professionnel, familial, social, financier… On peut aussi souffrir d’un stress chronique élevé dû au fait même de ne pas tomber enceinte !

L’alpha-amylase est un bio-marqueur de stress, que l’on peut contrôler par prélèvement salivaire. Une étude du Département Epidémiologie de la reproduction à l’Université de l’Ohio, a conclu que « les femmes à niveau élevé d’alpha-amylase ont une probabilité plus faible de tomber enceinte ».

Oui, le stress joue un rôle non négligeable, parce que sa chronicité impacte le corps dans son ensemble, et notamment au niveau hormonal, avec un épuisement des glandes surrénales.

Les outils de gestion du stress sont variés, et incluent une alimentation encore une fois hypotoxique et anti-inflammatoire, riche en antioxydants et en oméga-3, la phytothérapie, la cohérence cardiaque et les différents exercices de respiration, la relaxation, la sophrologie, les massages, l’activité physique,  le yoga, la psychologie positive…

⚈ Et la phytothérapie ?

Suivant les besoins, votre naturopathe vous orientera vers des plantes adaptées, par exemple pour les troubles du cycle, en cas de troubles neurovégétatifs et psycho-émotionnels, pour aider à stimuler la libido…

On pourra également s’aider avec la gemmothérapie, une branche de la phytothérapie qui consiste en l’utilisation de tissus embryonnaires végétaux (jeunes pousses, bourgeons, radicelles).

⚈ Les fameux perturbateurs endocriniens…

Votre naturopathe vous expliquera le rôle néfaste des toxiques environnementaux, comme les pesticides, les phtalates, les alkylphénols, etc… et comment ils portent atteinte à la fertilité.

Les perturbateurs endocriniens, ce sont des substances chimiques, d’origine naturelle ou artificielle, qui dérèglent le fonctionnement hormonal et sont susceptibles de provoquer des effets négatifs, notamment sur le développement physiologique pendant la période intra-utérine. On en trouve dans les emballages, les cosmétiques, les ustensiles de cuisine, les peintures… L’effet « cocktail » aggrave bien sûr le danger. Dans un projet bébé, on peut faire le tri à la maison et mieux prendre soin de soi…

En bref, l’accompagnement naturopathique à la fertilité, en utilisant plusieurs techniques, et toujours de façon holistique, vous aide à mettre toutes les chances de votre côté. C’est une démarche qui se veut complémentaire de la prise en charge médicale, sans jamais la substituer.

Article de Enaëlle Deschamps | Naturopathe
Spécialisation accompagnement fertilité/grossesse et stress chronique/burn-out.
Tél: 73 18 86 – leselansdenature@gmail.com
Facebook : leselansdenature

Continuez votre lecture

NEWS BEAUTE

Publié par - 30 mai 2018 0
  LES MOUSSES HYDRATANTES 48H DE NIVEA Qui n’a jamais rêvé de transformer sa routine quotidienne en une gestuelle ultra…

QUEL BONHEUR DE DEVENIR MAMAN

Publié par - 14 mai 2019 0
Expérience magique et unique, la grossesse est également une période de grands bouleversements pour la femme. Pendant 9 mois votre…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *