Eczéma bébé : prévenir et soigner la dermatite atopique chez le bébé – Actuel Nouvelle-Calédonie

Eczéma bébé : prévenir et soigner la dermatite atopique chez le bébé

1247 0

Selon l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), 1 bébé sur 10 serait touché par l’eczéma ou dermatite atopique. Si votre enfant souffre de cette affection chronique, nos conseils ci – dessous vous aideront à prévenir et soigner l’eczéma atopique.

D’origine génétique, la dermatite atopique apparait généralement entre 2 et 3 mois chez le nourrisson. Elle se manifeste principalement par diverses inflammations de la peau. Ainsi, votre bébé peut présenter une peau sèche sur le visage, les membres ou encore le cuir chevelu, mais pas seulement. Des rougeurs et des démangeaisons peuvent apparaitre, associées à des lésions, car le bébé, incommodé, aura tendance à se gratter. En découleront alors des suintements, qui se transformeront par la suite en petites croûtes.

L’eczéma atopique se caractérisant par des phases de « poussées » puis d’accalmies, l’idéal est de favoriser au maximum ces dernières. Afin de prévenir la dermatite, l’usage au quotidien de soins adaptés, et un environnement sain autour de bébé, constituent des clés essentielles. Privilégiez les soins aux formules hydratantes et adoucissantes. Les émollients qu’ils contiennent renforceront l’imperméabilité de la peau de votre bébé, et la protégeront des allergènes. Appliqués le matin après la toilette ou le soir après le bain, ils feront des merveilles pour combattre la dermatite.

L’environnement est un facteur important dans le développement, ou l’accalmie de la l’eczéma atopique. Veillez à traquer les acariens, et ne négligez pas le passage régulier de l’aspirateur. Pensez au lavage en machine à l’aide de lessives sans phosphates et adoucissants, des « doudous », des draps, et des rideaux. La peau de bébé pouvant présenter un aspect très sec par moments, assurez – vous d’aérer au maximum les pièces de votre maison. L’usage d’humidificateur, et pourquoi pas de plantes vertes, devrait vous aider à créer l’environnement le plus favorable possible pour votre bébé.

En cas de poussée sévère, des traitements tels que les dermocorticoïdes (sous forme de crèmes), les solutions antiseptiques ou les antihistaminiques soigneront la dermatite. Dans certains cas, l’administration d’un immunomodulateur s’avérera nécessaire. Il s’agit d’un médicament à même de booster ou de ralentir le système immunitaire.

Pour finir, il est tout de même important de noter que la dermatite atopique disparait généralement et spontanément autour des 3 ans de l’enfant.

Par Kaëchel Mostah

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *