Achat de bien immobilier : 20 questions à poser lors d’une visite – Actuel Nouvelle-Calédonie

Achat de bien immobilier : 20 questions à poser lors d’une visite

21 0

Une fois votre projet d’achat bien défini, il est alors temps de se lancer dans la visite des biens immobiliers afin de trouver votre future maison ou votre futur appartement. Mais comment bien procéder lorsque l’on visite un logement à vendre ?

Il est important de ne pas se tromper, de faire attention à de nombreux détails et surtout, il est essentiel de poser les bonnes questions au vendeur ou à l’agent immobilier qui vous fera visiter le bien.

Que l’on soit primo-accédant (premier achat immobilier) ou non, il n’est pas toujours facile de penser à poser toutes les questions qui vous permettront de faire le meilleur choix possible et de vous positionner en effectuant une offre pour un bien adapté à vos besoins et vos attentes.

État du bien, frais annexes, situation géographique ou encore situation du vendeur, nous vous proposons de découvrir notre liste des 25 questions essentielles à poser lors de la visite d’un bien à vendre.

L’état du bien

Commençons par la partie relative à l’état du bien qui semble être la plus importante lorsque l’on visite un appartement ou une maison.

1 – L’année de construction

Pensez à questionner le vendeur sur l’année de construction de la maison. Cette information vous permettra d’avoir une meilleure idée de l’état du bien.

La construction d’un logement est soumise à certaines réglementations qui ont évolué au fil des années. D’une façon générale, plus la maison ou l’appartement sera récent et meilleur devrait être l’état général du bien immobilier.

2 – L’isolation du bien

Nous vous conseillons de questionner le vendeur ou le locataire actuel des lieux concernant l’isolation de l’appartement.

En effet une bonne isolation est indispensable pour pouvoir garder la chaleur et la fraîcheur à l’intérieur du logement. Vous pouvez également poser des questions concernant l’imperméabilisation du bien, notamment s’il se situe en zone inondable ou s’il se trouve dans une zone particulièrement humide. Les coûts d’un traitement contre les remontées d’humidité peuvent être couteux, d’autant plus si le problème n’est pas traité rapidement.

3 – Le bien est-il aux normes ?

Cette question semble évidente, mais il est préférable de la poser pour éviter tout vice caché.

Soyez donc particulièrement attentif à l’installation électrique, au système de climatisation, etc.

Pour les biens collectifs neufs vous pouvez demander un COTSUEL.

4 – Les diagnostics

Vous pouvez également demander au vendeur si des diagnostics ont déjà été réalisés sur la maison (termites, amiante, électricité, gaz, etc.).

5 – Quels dégâts a subis le bien ?

Au fil des années et avec les aléas, le bien que vous visitez a pu subir des dégâts plus ou moins importants.

Il est important d’en avoir conscience pour juger de l’état de l’appartement ou de la maison, mais aussi pour prendre conscience des éventuels risques (inondations, fissures, humidité etc.).

6 – Quelles rénovations ont été effectuées ?

Depuis la construction, la maison ou l’appartement a pu subir des travaux de rénovation, notamment si il a subit des sinistres.

Nous vous conseillons donc de vous renseigner sur les travaux déjà réalisés.

7 – Quelles rénovations sont à prévoir ?

Peut-être que certaines rénovations sont encore à prévoir (toiture, changement des portes et fenêtres, etc.).

Il est important de questionner le vendeur sur ce point afin de pouvoir estimer le montant des travaux de rénovation à prévoir.

8 – De quand datent la toiture, les fenêtres, les portes, etc. ?

Si des travaux de rénovation ne sont pas à prévoir, il est tout de même bon de connaître la date de la pose de la dernière toiture ou des dernières fenêtres de la maison.

Ils sont peut-être encore sous garantie !

9 – Par qui ont été réalisés les travaux ?

Enfin, si des travaux ont été réalisés, demandez par qui.

Est-ce que les travaux ont été réalisés par des professionnels, par le vendeur lui-même ou par l’un de ses amis bricoleurs ?

Les frais annexes

Viennent ensuite les questions concernant les frais liés à la propriété. Il est important d’en prendre conscience pour s’assurer que le bien correspond à votre budget.

10 – Les frais mensuels

Ils concernent le montant des factures énergétiques donc principalement l’électricité.

11 – Le montant des taxes

En tant que propriétaire vous aurez à régler la taxe foncière.

La situation géographique

Il est également important de vous renseigner sur la situation géographique du bien et son environnement. Si vous venez à acheter le bien que vous visitez, son quartier deviendra votre quartier ! Il est donc important que celui-ci vous convienne.

12 – Le quartier est-il calme ?

Questionnez le propriétaire sur la quiétude des environs. Le quartier est-il plutôt vivant ou résidentiel ?

Les voisins sont-ils bruyants ? Est-ce que l’on entend les voitures une fois dans le jardin ?

13 – La proximité des commodités et des lieux d’intérêt

Vous ne connaissez peut-être pas encore la ville ou le quartier dans lequel vous songez à emménager.

N’hésitez donc pas à demander au vendeur où se situent les commodités les plus proches (supermarché, bureau de tabac, boulangerie, etc.).

14 – Les projets de construction à venir

Il est également important de s’intéresser aux potentiels projets de construction dans le quartier.

N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les projets de la commune.

15 – Le prix et le nombre de biens à vendre dans le voisinage

Pour vous faire une meilleure idée des prix du marché en comparaison à la maison ou à l’appartement que vous visitez, vous pouvez également vous renseigner sur le prix des biens immobiliers à vendre aux alentours.

La copropriété

Dans le cas où le bien que vous visitez appartient à une copropriété, d’autres questions peuvent être posées.

16 – Les charges de la copropriété

Renseignez-vous sur le montant des charges annuelles de la copropriété afin de vous assurer qu’elles correspondront à votre budget.

17 – Le dernier PV de l’assemblée de la copropriété

Vous pouvez également demander à consulter les derniers procès-verbaux de l’assemblée générale de la copropriété afin de vous renseigner sur les travaux entrepris et ceux qu’ils restent à entreprendre par exemple.

18 – Le règlement de la copropriété

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner à propos du règlement de la copropriété afin de vous assurer que celui-ci vous convienne si vous devenez l’acquéreur du bien immobilier.

La situation du vendeur

Si vous avez la possibilité de discuter avec le vendeur, il peut être intéressant de vous renseigner un peu plus sur lui, sur ses motivations à vendre son bien immobilier et sur ses projets futurs.

 Les questions à poser pourront donc être :

  • Pourquoi vendez-vous votre maison ou votre appartement ?
  • Depuis quand le bien immobilier est-il en vente ?
  • Quels sont les projets du vendeur et souhaite-t-il une vente rapide ou n’est-il pas pressé ?
  • Combien de temps le propriétaire a-t-il vécu dans la maison ou l’appartement ?
  • Si le bien est une maison bénéficie-t-il d’un permis de construire ?

 

Continuez votre lecture

There are 1 comments

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *