UN WEEK-END AU MONT-MOU – Actuel Nouvelle-Calédonie

UN WEEK-END AU MONT-MOU

À moins d’une demi-heure de route de Nouméa, la région verdoyante du Mont Mou, sur la commune de Païta, offre de belles possibilités d’évasion. À la découverte des sentiers pédestres et d’une nature calédonienne, ce coin zen de Nouvelle-Calédonie est trop souvent laissé aux oubliettes.
Par Lizzie Carboni

 

 

S’échapper de la capitale le temps d’un week-end est chose facile et surtout, indispensable pour tous les Calédoniens. On pense souvent à tort qu’il faut obligatoirement faire au moins une heure de route, que ce soit vers le Nord ou vers le Sud, pour déconnecter de la routine du quotidien. Et bien non ! Sur la commune voisine de Nouméa, se trouve un florilège d’activités qui vous permet de vous évader de la ville pour quelques heures et même quelques jours. Et pour cela, direction d’abord les hauteurs.

 

Week-end sportif à l’horizon

Pourquoi ne pas attaquer votre journée par un peu de sport ? Avis aux plus téméraires d’entre vous ! Tôt le matin, chaussez vos baskets et attaquez l’ascension du Mont Mou, une randonnée plutôt coriace de 7 km aller-retour et 950 mètres de dénivelé ; de quoi occuper vos gambettes pour une journée entière. Ce parcours est idéal à faire à plusieurs (pour se donner du courage) et une fois rendu au sommet, la vue sur toute la région jusqu’à Tontouta est imprenable. Culminant à 1219 mètres d’altitude, le Mont Mou et sa végétation tropicale sont classés réserve naturelle botanique ; une belle occasion d’observer la flore incroyable de Nouvelle-Calédonie. De la forêt de mousses, jusqu’aux grands arbres en passant par les fougères, la balade est incroyable : ambiance jungle garantie. D’en haut, vous pourrez même apercevoir le mont Humboldt, le deuxième plus haut sommet du territoire, qui culmine à 1616 mètres mais aussi quelque chose de plus insolite : l’épave d’un avion militaire américain, qui s’est crashé en 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale. Pensez à toujours jeter un coup d’œil à la météo avant de commencer votre journée et n’oubliez pas votre bouteille d’eau et des encas pour tenir le choc.
Le lendemain, alors que vos jambes crient au repos après une journée entière à arpenter la forêt, on vous conseille de ne pas vous laisser abattre. Cette fois-ci, pas de trek interminable mais plutôt une activité (toujours) sportive et surtout, amusante, qui sort de l’ordinaire. Nichées au cœur d’une forêt de 18 ha se trouvent des tyroliennes, installées sur un parcours de 1,2 km divisé en quatre étapes. Pour y accéder, vous devrez d’abord faire une charmante balade en forêt sur un parcours pédestre de 600 mètres. Certaines tyroliennes sont suspendues à plus de 80 mètres de hauteur et offrent ainsi une vue à 360°. L’activité est accessible à tous, même aux débutants et aux enfants et dure un peu plus de deux heures. Une sortie en famille, en amoureux ou entre amis ? À vous de choisir votre option pour vivre votre expérience dans les airs, encadrés par des opérateurs diplômés.

 

Une nuit en forêt

Même si on est bien dans le confort de son chez soi une fois le vendredi arrivé, pourquoi ne pas se faire plaisir et se laisser chouchouter par d’autres ? Si votre week-end s’annonce sportif, nul doute que vous aurez besoin d’un cadre relaxant pour vous reposer. Au pied du Mont Mou (que vous connaissez bien désormais), est secrètement installé le gîte et table d’hôte Lézard Home, une véritable invitation à se ressourcer dans la nature. Des bungalows vous permettront de passer un séjour reposant et complètement coupé de l’agitation de la ville. Faire une sieste à l’ombre des arbres, lire un livre sur la terrasse, humer l’odeur de l’herbe fraîche… et pourquoi pas se faire masser ? La détente n’en sera que plus intense. Le gîte propose en effet des massages à sa clientèle; de quoi renforcer la sérénité du lieu, installé non loin du creek.

 

Déjeuner saveur locale

Activités sportives puis détente. Ne manquerait-il pas autre chose pour compléter cette équation ? Un bon repas, voilà ce qu’il faut pour bien terminer ce week-end. Direction le restaurant de l’hôtel Rivland, à Païta, du côté de Gadji.
En plus de proposer des hébergements en chambre ou en bungalows, l’endroit est surtout réputé pour sa table gourmande, ouverte du petit déjeuner au dîner.
Le menu est à l’image du Caillou : produits locaux, de la mer et de la terre… de quoi ravir tous les appétits. Poissons, fruits de mer, viandes ou salades, à vous de choisir ! L’ambiance ranch est assurée avec un repas avec vue sur les plaines arides et ensoleillées de Païta.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *