contre le mal de dos nager, un remède – Actuel Nouvelle-Calédonie

contre le mal de dos nager, un remède

La natation est l’activité physique conseillée par les médecins
et les thérapeutes lorsque le dos est douloureux. Pourquoi et comment nager
pour protéger son dos ? Voici les conseils SANTEO avec l’expertise de notre thérapeute, championne du monde de natation .

GRACE A LA NATATION VOUS ALLEZ:

• Renforcer et tonifier les muscles dorsaux.
• Mobiliser les articulations en douceur.
• Travailler le cardio.
• Libérer des hormones de bien être : les endorphines.
• Masser les tissus et les organes de votre corps.
• Développer le volume respiratoire.
• Relâcher les tensions.
• Diminuer le stress accumulé par le travail et les tracas quotidiens.
• Remodeler la silhouette dans son ensemble : la taille, les bras, les cuisses et les jambes s’affinent, la poitrine se tonifie, le dos se renforce, les fesses se raffermissent et le ventre devient plus plat.

Les sports aquatiques sont sans choc et font partie des rares activités physiques qui protègent les articulations. Lors de l’immersion complète dans l’eau, le corps est soulagé de 80% de son poids.
La pression sur nos articulations va donc diminuer et les exercices exécutés vont rendre les muscles plus forts, plus puissants et plus fermes sans pour autant contraindre et mettre de la pression sur les genoux, les chevilles ou bien le dos.
Ainsi grâce à l’eau et sa poussé d’Archimède, il est possible d’exécuter des mouvements plus amples avec plus de résistance alors que ces mêmes mouvements hors de l’eau auraient été plus difficiles à réaliser et même douloureux.
La natation fait travailler l’ensemble de la musculature et sculpte la silhouette. La résistance naturelle de l’eau augmente l’intensité des mouvements et permet ainsi de tonifier les muscles. L’effort est réparti sur l’ensemble du corps : jambes, fessiers mais aussi taille, épaules, dos et bras.

LE DOS CRAWLE
«La nage idéale pour tous»

Nager sur le dos est le plus facile, c’est pourquoi le dos crawlé est la première nage apprise aux enfants.
C’est une nage simple car elle n’a aucune contrainte respiratoire (pas d’apnée, pas de résistance à l’expiration dans l’eau…) contrairement aux autres nages comme le crawl ou la brasse.
C’est une nage complète et équilibrée qui positionne notre colonne vertébrale (dorsales, lombaires et cervicales) correctement, tout en renforçant en douceur tous les muscles et toutes les articulations du coprs.

CE RENFORCEMENT PERMET D’ÉVITER LES ATTITUDES VICIEUSES:

• Comme un dos vouté ou des épaules qui rentrent vers l’intérieur car le mouvement des bras en dos crawlé oblige à ouvrir notre cage thoracique et resserrer les omoplates. Les muscles dorsaux sont renforcer les muscles pectoraux (de la poitrine) sont étirés.
• Une cambrure du bas du dos trop importante : pour utiliser nos jambes correctement et éviter que le bassin coule, il faut faire une rétroversion du bassin (rentrer les fesses), la colonne est ainsi bien alignée.
Pour les femmes enceinte, il n’y a aucune pression sur le ventre et le fait de faire de l’exercice sans contrainte est excellent pour activer le système musculaire et sanguin… cela va apporter une meilleure circulation et un bien être après la séance, pour la maman comme pour le futur bébé.

Si vous maîtrisez le crawl, vous pouvez le pratiquer sans problème. Cette nage redresse la courbure lombaire et diminue les problèmes de cervicales. Si vous êtes en période de douleurs au niveau du cou, nous vous conseillons de nager avec un tuba frontal.
En conclusion, la natation et le dos crawlé permet de se remuscler rapidement en douceur. Mais attention, il est nécessaire de savoir pratiquer cette nage pour éviter les faux mouvements. Nous vous conseillons de commencer par des cours encadrées par des professionnels. A Santeo, nous proposons des cours de natation santé en petit groupe.
N’oubliez pas, pour être bien dans l’eau et progresser il faut rechercher le plaisir avant tout. Tous à vos maillots et bonne séance.

Voici des conseils pour nager correctement le dos

• Soyez le plus à plat sur l’eau en orientant le regard vers le ciel ou le plafond et ne fixez pas vos pieds sinon vous vous retrouverez dans une position assise comme sur une chaise et vous n’arriverez pas à avancer.

• Faites tourner vos bras comme un moulin en pensant à bien ouvrir vos épaules et à tourner vos épaules vers le haut quand votre bras est en l’air et vers le bas quand votre bras est dans l’eau, vous devez avoir le moignon de votre épaule qui sort de l’eau.
Serrez les fesses pour garder vos jambes près de la surface de l’eau.

• Faites un mouvement de jambes efficace avec des mouvements de hanches et non pas de grand mouvements de genoux pour faire travailler vos jambes, votre battement de jambes doit être sous l’eau car les jambes permettent l’équilibre et pas la propulsion, si vous battez trop fort des jambes, cela vous essoufflera et vous perdrez patience et confiance.

• Pour avoir un bon gainage, pensez à travailler vos abdominaux et vos fesses en permanence pour pouvoir
être le plus à plat sur l’eau ainsi vous aurez moins de résistance à l’avancement et vous irez donc plus vite avec même des sensations de glisse.

• Pour un renforcement plus complet il est possible d’utiliser de petites palmes, qui permettront de travailler plus en profondeur le gainage et les muscles des jambes.
Il est important même sur le dos de nager avec des lunettes afin d’éviter la gêne provoquée par les éclaboussures pour rester plus concentré sur sa technique de nage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *