Vendre un logement : quels sont les frais à prévoir ? – Actuel Nouvelle-Calédonie

Vendre un logement : quels sont les frais à prévoir ?

Beaucoup de personnes savent que lorsque l’on achète une maison ou un appartement, des frais annexes au prix de vente viennent s’ajouter. Beaucoup moins de personnes savent en revanche que le vendeur aussi est soumis à certains frais liés à la vente d’un bien immobilier.

En effet, le vendeur doit encore s’acquitter de certaines sommes pour vendre son bien. Il est important d’en prendre conscience avant de vendre sa maison ou son appartement afin d’avoir une idée claire de l’argent qu’il faudra dépenser pour pouvoir vendre.

Certains de ces frais sont obligatoires tandis que d’autres sont vivement conseillés pour une vente rapide et simplifiée.

Nous vous proposons donc dans cet article de découvrir toutes les sommes qu’un vendeur peut être amené à débourser pour vendre son logement.

Le home staging : pas obligatoire, mais très utile

Avant même de nous intéresser aux frais obligatoires liés à la vente d’un bien immobilier, nous pouvons nous intéresser aux frais qu’il sera peut-être utile de débourser pour favoriser la vente.

Pour vendre un logement dans les meilleures conditions, certaines astuces non négligeables peuvent être mises en place. C’est notamment le cas du home staging.

Le home staging consiste à aménager votre appartement ou votre maison afin que le logement soit dépersonnalisé, désencombré et attrayant pour la vente. Un petit coup de peinture sur les murs et l’achat de quelques objets de décoration peuvent changer la donne et permettre d’attirer plus de visiteurs et donc plus d’acheteurs potentiels.

Il peut donc être utile de prévoir un petit pourcentage sur le prix de vente (de 3 à 5 %) pour l’achat des matériaux et des objets qui serviront au home staging.

D’autres frais peuvent également être prévus pour maximiser vos chances de vendre votre logement. Cela peut notamment être le cas si vous choisissez de faire appel à photographe professionnel pour réaliser les photos de vos annonces.

Selon l’agence immobilière à qui vous choisirez de confier votre bien à la vente, différents services pourront vous être proposés et donc facturés.

Les frais de l’agence immobilière

Puisque l’on évoque l’agence immobilière, voyons maintenant les coûts pouvant découler de ses services.

Les frais de l’agence immobilière peuvent être à la charge du vendeur si celui-ci fait appel à un professionnel pour réaliser la transaction immobilière. Il signe alors un mandat de vente avec ou sans exclusivité et s’engage ainsi à payer une commission.

Cette commission varie entre 3 % et 5% du prix de vente dans le meilleur des cas et peut aller jusqu’à 8 % du prix de vente.

Cependant en pratique, les frais de l’agence immobilière sont souvent reportés indirectement sur l’acquéreur. En effet, les biens proposés aux acheteurs sont très souvent affichés à un prix où les frais d’agence sont compris.

Prévoir de l’argent pour réaliser les diagnostics obligatoires

Pour pouvoir vendre son logement, un vendeur doit pouvoir fournir certains diagnostics réalisés sur la maison ou l’appartement. Certains de ces documents sont obligatoires tandis que d’autres ne le sont pas.

Il est donc important de savoir quels diagnostics il sera nécessaire de réaliser ainsi que le montant approximatif de ces derniers.
Exemples : permis de construire du bien, certificat de conformité, dernier cotsuel, .. autres diagnstic facultatif révision chauffe-eau et climatisation existants dans le bien, vérification des canalisations toitures et gouttières au niveau extérieur, éventuellement attestation contre les termites, etc. …

Le remboursement anticipé du crédit immobilier

Très souvent, les vendeurs procèdent à la vente de leur logement afin de pouvoir financer un autre projet, immobilier ou non. Ainsi, ils leur aient nécessaire de rembourser leur crédit immobilier souscrit pour leur logement grâce à l’argent de la vente.

Cependant, de nombreuses banques soumettent des indemnités liées au remboursement anticipé d’un crédit (IRA) ainsi que des clauses particulières. Nous vous invitons par conséquent à voir plus en détail ce point avec votre banque.

Les frais liés à la copropriété

Si le logement vendu fait partie d’une copropriété, le vendeur sera tenu de payer ses cotisations à la copropriété jusqu’au jour de la signature de l’acte authentique.

L’acquéreur sera redevable quant à lui des redevances à la copropriété à partir du jour de la signature de l’acte authentique.

Les taxes et impôts

La taxe Foncière

Cet impôt concerne tous les propriétaires de Calédonie. Que vous ayez un terrain nu, ou construit. Que ce soit pour votre habitation, ou pour une entreprise. La seule exception à la règle concerne les terres coutumières et les Groupements de droit particulier local.

Sauf que tout le monde ne paie pas le même montant. Cela dépend du lieu de résidence. La Calédonie a été divisée en seize secteurs géographiques regroupant parfois plusieurs communes. Et Nouméa, la capitale, comporte à elle seule sept secteurs.

Lors de la vente d’un bien, il est possible de stipuler dans l’acte de vente qu’un prorata peut être réalisé. L’acquéreur devra ainsi rembourser le vendeur.

Une pensée sur “Vendre un logement : quels sont les frais à prévoir ?

  • janvier 16, 2020 à 9:28
    Permalink

    Je tiens à noter que le syndic refuse de donner aux propriétaires ce qu’il doivent après la vente d’un appartement. Car cela fait 4 ans que j’attend mon argent , ce syndic me doit toujours 45000frs,soi disant que tous les proprio de l’immeuble refusent de payer leurs charges

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *